Maria Adélaïde Nielli

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Maria Adélaïde Nielli

Celle que l'on surnomme Nina commence son apprentissage dans la couture à l'âge de 13 ans. Passionnée de mode, l'adolescente se perfectionne dans cet art. En 1904, la jeune femme de 21 ans épouse Luigi Ricci, un bijoutier et compositeur italien, et devient ainsi Maria Ricci. L'année suivante, elle met au monde un petit garçon prénommé Robert. 1908 est l'année où Nina rejoint la maison de couture parisienne de renom, Raffin, en tant que designer : elle y travaillera durant 20 ans. Associée de la marque, elle se retirera à la mort de Raffin et à la fermeture de Raffin et Ricci.
C'est en 1932 que Maria Ricci, aidée de son fils Robert, fonde la maison de couture Nina Ricci, rue des Capucine, dans le 1er arrondissement de Paris. Tandis que Nina s'occupe des vêtements, Robert gère les finances. Ce dernier, homme d'affaires chevronné, créera également le studio de photographie Harcourt. Nina, quant à elle, travaille directement sur le mannequin pour s'assurer de la bonne forme une fois la pièce terminée. Douée pour la coupe de vêtements, elle ne sait pas dessiner et collabore ainsi avec de nombreux artistes tels qu'Andy Warhol. Rapidement, ses créations se font connaître pour leur raffinement, leur romantisme et leur féminité. Elle confectionne d'ailleurs des modèles uniques de soie plissée ainsi que des chapeaux et des capelines. La maison Ricci s'agrandit ainsi très vite durant les années 1930.
Robert, dont la réputation à l'étranger permet à la marque de prendre son essor, s'investit beaucoup dans le développement de parfums. A la fin de l'année 1945, l'entreprise ... se lance dans la création de fragrances : "Coeur joie" en décembre suivi de "Capricci", "Fille d'Eve", "Farouche", "Pomme d'Amour" etc. C'est en 1948 que sort le parfum "L'Air du temps" et son fameux flacon avec deux colombes réalisé par la cristallerie Lalique.
Côté couture, sa première ligne sera un véritable succès : la maison, au sommet de sa gloire, emploie alors près de 500 personnes. La seconde ligne, "Nina Ricci Boutique", est lancée dans les années 1950 bien que ce soit en 1964 que la ligne définitive de prêt-à-porter apparaisse.
Au début des années 1950, la créatrice, âgée de presque 70 ans, se retire peu à peu de l'entreprise et y joue un rôle moins actif. C'est Robert qui choisira le nouveau designer en chef en 1954, en la personne du Belge Jules-François Crahay. Ce dernier prend peu à peu une part plus importante dans l'entreprise jusqu'à créer la totalité des collections. La collection "Crocus" de 1959 sera d'ailleurs un véritable succès. En 1953, Crahay quitte la maison au profit de Gérard Pipart.
Le 29 novembre 1970, Nina Ricci s'éteint à l'âge de 87 ans. Robert Ricci, quant à lui, perdra la vie en 1988 : l'entreprise sera alors reprise par son gendre, Gilles Fuchs. Ce dernier co-gérait déjà la compagnie, qui se trouve, depuis 1980, avenue Montaigne. Dix ans plus tard, la couture et les parfums seront rachetés par Puig tandis que Peter Copping prendra la direction artistique de la marque en 2009, une marque présente aujourd'hui dans le monde entier à travers une gamme complète (mode, accessoires et parfums).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.