Max Ophüls

Max Ophüls

Né en Allemagne en 1902, le cinéaste français Max Ophuls commence sa carrière au théâtre en 1919. Il monte environ 200 pièces en Allemagne et en Autriche entre 1920 et 1930, et se tourne vers le cinéma en 1929. Son premier film, la comédie "On préfère l'huile de foie de morue", est un court métrage tourné en 1931. Les longs métrages qui suivent en 1932, "Le Studio amoureux" et "La Fiancée vendue", passent inaperçus mais "Liebelei" (1932), avec Magda Schneider, connaît un très grand succès.
Les bouleversements du XXème siècle et les périodes d'exil qui s'ensuivent sont fatales à la carrière commerciale de Max Ophuls : après l'incendie du Reichstag en 1933, il fuit l'Allemagne nazie pour la France, où il est naturalisé français en 1938. Cette même année, il réalise une comédie dramatique adaptée de Goethe, "Le Roman de Werther". Suivent deux drames avec Edwige Feuillère, "Sans lendemain" en 1939, et "De Mayerling à Sarajevo" en 1940.
Il doit s'exiler à nouveau en 1941 après l'invasion de la France par les troupes allemandes et se réfugie aux ... Etats-Unis. Ne pouvant travailler à Hollywood, il parvient toutefois à réaliser plusieurs films dont certains sont plus appréciés de la critique que du public : "L'Exilé" (1946), qui met en scène Douglas Fairbanks Jr. ; le drame romantique "Lettre d'une inconnue" (1948), d'après Stefan Zweig, avec Louis Jourdan et Joan Fontaine, qui compte parmi ses chefs-d'oeuvre ; "Pris au piège" (1949), avec Barbara Bel Geddes et James Mason ; et "Les Désemparés" (1949).
De retour en France, Max Ophuls signe ses chefs-d'oeuvre : "La Ronde" (1950) ; "Le Plaisir" (1952), basé sur Maupassant ; "Madame de..." (1953), avec son actrice préférée Danielle Darrieux. En 1955 sort "Lola Montès" avec Martine Carol. La construction en flashbacks du film, trop novatrice pour l'époque, décontenance la critique autant que le public, et celui-ci fait l'objet d'un nouveau montage dans l'ordre chronologique de la part des producteurs. Affaibli par la maladie, le réalisateur ne peut s'y opposer et part pour l'Allemagne, où il met en scène "Le Mariage de Figaro" au théâtre Schauspiel de Hambourg. Il s'éteint dans cette ville le 15 mars 1957.

Ses dernières news

Toutes ses news
Lumières sur le Festival de Lyon
20 octobre 2012

Lumières sur le Festival de Lyon

20 octobre 2012
news

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Lola Montès - Bande annonce 1 - VF - (1955)
01:19

Lola Montès - Bande annonce 1 - VF - (1955)

A la Nouvelle-Orléans, au milieu du XIXème ...
07 janvier 2020
Lola Montès - Extrait 4 - VF - (1955)
00:40

Lola Montès - Extrait 4 - VF - (1955)

A la Nouvelle-Orléans, au milieu du XIXème ...
07 janvier 2020
Lola Montès - Extrait 3 - VF - (1955)
00:57

Lola Montès - Extrait 3 - VF - (1955)

A la Nouvelle-Orléans, au milieu du XIXème ...
07 janvier 2020
Lola Montès - Extrait 2 - VF - (1955)
01:49

Lola Montès - Extrait 2 - VF - (1955)

A la Nouvelle-Orléans, au milieu du XIXème ...
07 janvier 2020

Ses derniers films

Tous ses films

Lola Montès

drame
sortie le 23 décembre 1955
reprise le 1 janvier 2020

Lola Montès

La Ronde

comédie
sortie le 27 septembre 1950
reprise le 6 décembre 2017

La Ronde

Lettre d'une inconnue

drame
reprise le 19 février 2014
sortie le 5 novembre 1948

Lettre d'une inconnue

Les Désemparés

drame
sortie le 17 janvier 1951
reprise le 31 mars 2010

Les Désemparés

Vos réactions doivent respecter nos CGU.