MC Solaar

MC Solaar©Abaca, Reynaud Julien/APS-Medias
Claude M'Barali ne connaîtra pas longtemps la vie sénégalaise. Arrivé à 6 mois en région parisienne, il grandit à Villeneuve-Saint-Georges où il se passionne tant pour la culture urbaine - le hip-hop et le tag - que pour la langue française. Cet élève brillant, qui étudiera d'autres langues à l'université, se plaît en effet à parcourir les oeuvres littéraires, journaux et même dictionnaires pour nourrir son vocabulaire. C'est ainsi qu'il devient un expert de la prose, consonances et autres jeux de mots essentiels à la bonne exécution d'un rap.

Parallèlement à ses études, il enregistre avec son ami DJ Jimmy Jay quelques maquettes et se donne le nom de MC Solaar - sa signature de graffeur doublée du fameux préfixe anglais, tiré du terme "Master of Ceremonies". Une pépite sort de ces premiers enregistrements en 1991 : Bouge de là est un hit instantané, se hisse dans le Top 50 et vaut déjà au jeune prodige une Victoire de la Musique. C'est, aussi, le tout premier tube de rap français.

MC Solaar parvient en effet à populariser le genre grâce à un style à la fois hautement poétique et plein d'humour. Loin de l'image ultra-contestataire de certains de ses confrères, le rappeur montre que sa musique peut même parler d'amour avec un nouveau single, Caroline (dans lequel il se dit le fameux "As de Trèfle qui pique son coeur"). Celui-ci atterrit en quatrième position des charts français et contribue d'autant plus au succès de son premier opus, "Qui sème le vent récolte le tempo" (1991), écoulé à quelque 400 000 exemplaires.

Une réussite qui ne manque pas d'attirer des critiques parmi ses pairs, lesquels le perçoivent comme ce gentil garçon, favori des médias comme d'un certain public intellectuel, qui fait de la variété plutôt qu'une musique représentative des quartiers. Qu'importe, MC Solaar poursuit son petit bonhomme de chemin. Et il fait bien, d'autant que les avis finiront par changer, reconnaissant depuis l'empreinte indélébile qu'il a laissée dans le rap français - comme en témoigne bientôt la compilation "La Haine, musiques inspirées du film" (1995), sur laquelle figure son nom aux côtés d'IAM, le Ministère A.M.E.R., Assassin et autres groupes phares des années 1990.

Après diverses collaborations, notamment un duo avec l'Américain Guru sur Le bien et le mal, L'As de Trèfle revient en 1994 avec l'album "Prose Combat". Grâce à des titres comme Obsolète, Séquelles, La Concubine de l'hémoglobine et le fameux Nouveau Western, qui reprend le sample du Bonnie and Clyde de Serge Gainsbourg, ce deuxième opus fait un véritable carton et finira certifié double-disque de platine. Le rappeur, lui, est sacré de deux ...
nouvelles Victoire de la musique, en tant qu'Interprète masculin de l'année et pour le clip de son Nouveau Western.

Séparé de son DJ Jimmy Jay, il ne lui reste plus que Philippe "Zdar" Cerboneschi et Hubert Blanc-Francard dit "Boom Bass", duo que l'on connaît sous le nom de Cassius, pour travailler sur "Paradisiaque" (1997) d'abord, puis un quatrième album éponyme (1998). Après quoi MC Solaar entame sa première tournée, dévoilant au passage un certain sens du spectacle, et enregistre le live "Le Tour de la Question" lors de son concert à l'Olympia en 1998. Il s'envole dans la foulée à Cannes pour faire partie du Jury présidé par Martin Scorsese au fameux festival de la croisette. Et rejoint par ailleurs la troupe des Enfoirés, devenant membre fidèle dès 2001.

C'est également cette année-là qu'on le retrouve dans les bacs, au summum de son art. Après sa rupture d'avec Ophélie Winter, ayant vécu une idylle de quatre ans avec le top-modèle, le rappeur dévoile "Cinquième As". Fait à son tour double-disque de platine, ce dernier comprend autant de tubes que Solaar pleure, Hasta la vista, La belle et le bad boy ou RMI. MC Solaar rempile alors sur une tournée spectaculaire, et publie un nouveau single l'année suivante : Inch'Allah est encore un grand succès puisqu'il prend la tête des charts français pendant pas moins de quatre semaines.

Après "Mach 6" en 2003, pour lequel il va jusqu'à Moscou s'enregistrer sur un orchestre symphonique, MC Solaar s'absente quelques temps des devants de la scène pour se consacrer à sa nouvelle vie de famille. Il ne revient qu'en 2007 avec "Chapitre 7", introduit par le tube Da Vinci Claude. Nouveau carton du rappeur qui se montre, décidément, indémodable, ce dernier chapitre est couronné aux Victoires de la Musique. Ou comment boucler la boucle... A moins que MC Solaar ne réserve de nouvelles surprises ? Il dit, depuis un moment déjà, être en train de travailler sur de nouveaux textes, mais nul ne sait quand - et si - ces derniers marqueront le grand retour du "Claude MC" sur la scène rap française.

Discographie :

2007 : Chapitre 7
2003 : Mach 6
2001 : Cinquième As
1998 : MC Solaar
1997 : Paradisiaque
1994 : Prose Combat
1991 : Qui sème le vent récolte le tempo

Récompenses :

2008 : Victoire de la Musique, dans la catégorie Album de musiques urbaines de l'année, pour "Chapitre 7"
1995 : Victoire de la Musique, dans la catégorie Meilleur clip vidéo de l'année, pour "Nouveau Western"
1995 : Victoire de la Musique, dans la catégorie Meilleur Interprète masculin de l'année
1992 : Victoire de la Musique, dans la catégorie Meilleur groupe

Ses dernières news

Toutes ses news
10 morceaux de rap qui parlent d'amour
Fabien Gallet
14 février 2018

10 morceaux de rap qui parlent d'amour

14 février 2018
diaporama
Victoires de la musique 2018, le palmarès en images
Fabien Gallet
10 février 2018

Victoires de la musique 2018, le palmarès en ...

10 février 2018
diaporama
Les Enfoirés : ce que l'on sait de l'édition 2018
Fabien Gallet
12 janvier 2018

Les Enfoirés : ce que l'on sait de l'édition 2018

12 janvier 2018
article
Orelsan surfe sur les Victoires de la Musique
Fabien Gallet
10 janvier 2018

Orelsan surfe sur les Victoires de la Musique

10 janvier 2018
article

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - MC Solaar
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]