MIA

MIA©Getty Images

Son père Arul Pragasam est un ingénieur, un écrivain et un activiste tamoul dont l'engagement conduit la famille à déménager au Sri Lanka alors que Maya n'a que 6 ans. Le père fonde l'Organisation Révolutionnaire des Étudiants Eelam (EROS), un groupe militant pour l'indépendance de l'Îlam tamoul. Son surnom de militant, "Arular", deviendra plus tard le titre du premier album de sa fille. Quand la guerre civile éclate, la mère et les enfants partent vivre en Inde, tandis que le père continue son combat au Sri Lanka. Les premiers finissent par rentrer à Londres en 1986, tandis que le second poursuit son engagement militant.
Logée avec sa famille à Mitcham, dans le sud de Londres, Maya apprend l'anglais à l'âge de 11 ans. Adolescente, elle découvre le rap en écoutant la radio, et apprécie tout particulièrement le militantisme du groupe Public Enemy. Elle fait ses études au lycée Ricards Lodge à Wimbledon, avant d'être admise au Central Saint Martins College of Art and Design, où elle reçoit un diplôme en beaux-arts, en film et en vidéo. A la fin des années 90, elle fait la connaissance de Damon Albarn et de Justine Frischmann, la chanteuse d'Elastica, groupe pour lequel Maya réalise un documentaire sur sa tournée ... américaine ainsi que la pochette du second album, The Menace.
A la même époque, Maya rencontre Peaches, qui l'encourage à se lancer dans la musique. Son électro-punk basé sur le séquenceur Roland MC-505 influencera considérablement la jeune femme, qui ne tarde pas à prendre le pseudo de M.I.A (acronyme de Missing In Action). Après quelques démos, elle publie en 2005 le premier album Arular, qui impose la chanteuse comme une représentante du courant nu-rave.
Mais c'est avec son deuxième essai qu'elle rencontre un énorme succès, grâce au single Paper Planes, présent dans le film aux huit oscars Slumdog Millionnaire (2008). Produit par Diplo, le morceau contient un sample de Straight to Hell de The Clash. Son troisième opus, Maya paraît en 2010. Il contient le morceau Born Free, dont le clip, qui dépeint un génocide envers les roux, crée la polémique.
Dès 2011, M.I.A. annonce son quatrième album qui s'intitulera Matangi. En raison de désaccords avec son label, sa parution se fait finalement attendre jusqu'en novembre 2013. Comportant des thèmes comme l'hindouisme et la réincarnation, le disque contient des collaborations avec The Weeknd et même le français Surkin. Un cinquième album serait dans les tuyaux.
Discographie :
2005 : Arular
2007 : Kala
2010 : Maya
2013 : Matangi

Ses dernières news

Toutes ses news
M.I.A. dévoile le single politique P.O.W.A.
Clara Lemaire
09 février 2017

M.I.A. dévoile le single politique P.O.W.A.

09 février 2017
article
5 concerts à ne pas louper au Pitchfork Music Festival 2016
Clara Lemaire
26 octobre 2016

5 concerts à ne pas louper au Pitchfork Music ...

26 octobre 2016
article
M.I.A. menacée de mort par la CIA ?
Clara Lemaire
13 septembre 2016

M.I.A. menacée de mort par la CIA ?

13 septembre 2016
article
M.I.A. dévoile "Freedun" avec un featuring de Zayn Malik
Sébastien Jenvrin
02 septembre 2016

M.I.A. dévoile "Freedun" avec un ...

02 septembre 2016
article

Sa discographie avec

Toute sa discographieException reçue : Deezer API Exception : "Quota limit exceeded"

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU