Michel Platini

  • En bref
  • 3 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
©Abaca

Il apprend à jouer au sein du club local de l'AS Joeuf, et son père Aldo, joueur et entraîneur de foot amateur, l'initie aux rudiments techniques.

Micjel Platini débute en D3 à l'AS Nancy en 1972, après avoir été recalé du club de Metz pour insuffisance respiratoire. Au départ joueur de réserve, ses prestations sont vite remarquées et il intègre l'équipe première où il s'impose rapidement comme meneur de jeu, marquant de nombreux buts, dont certains sur coup franc, spécialité qui deviendra rapidement sa marque de fabrique. Il va jusqu'à remporter la Coupe de France en 1978, un exploit pour un club de cette envergure.

Au vu de ses performances, Michel Platini est rapidement recruté par l'Équipe de France. Il commence ses premiers matchs en 1975, et mène les Bleus à la Coupe du Monde en Argentine en 1978 (ce qui n'était pas arrivé depuis douze ans) grâce à deux buts sur coup franc face à l'Italie. La France est malgré tout éliminée dès le premier tour.

Courtisé par tous les plus grands clubs européens, Michel Platini quitte Nancy qui n'a plus les moyens de garder son champion. Il signe alors en 1979 un contrat à l'AS Saint Étienne pour trois ans. Mais ces trois saisons sont mitigées, il ne renoue pas avec le succès de Nancy, ne remportant qu'un titre de champion. Il s'affirme pourtant pendant cette période en équipe de France. Devenu un capitaine indispensable, le désormais célèbre numéro 10 permet aux Bleus de se qualifier en 1981 pour la Coupe du Monde, grâce à l'un de ses désormais légendaires coup francs. L'année d'après c'est le Mondial espagnol, et l'équipe de France y dispute une demi-finale de légende face à la RFA, mais perdra à l'issu des tirs au but.

En 1982, rattrapé par ses origines italiennes, il est appelé par le mythique club italien de la Juventus de Turin. Les débuts sont difficiles mais le Français enchaîne ensuite rapidement les titres avec son club : Championnat, Coupe d'Italie, Coupe des Coupes, Ligue des Champions, Coupe Intercontinentale... C'est les années d'état de grâce, Platini est surnommé le "Roi Michel" par la presse italienne. Désigné meilleur buteur du Championnat d'Italie, il devient le seul joueur au monde à recevoir à trois reprises le Ballon d'or, de 1983 à 1985.

Mais son passage à la Juventus reste marqué par le drame du Heysel. Lors de la finale européenne de 1985 où l'équipe de Turin rencontre Liverpool à Bruxelles, une bousculade éclate dans les gradins, entraînant la mort de 39 personnes et plus de 600 blessés. Le match a tout de même lieu, et Michel Platini, qui marque le seul but de la rencontre, saute de joie à l'annonce de la victoire, entraînant une vive polémique médiatique. Le joueur dira n'avoir pas été au courant à ce moment de l'ampleur de l'accident.

Star en Italie, il l'est aussi en France. Michel Platini remporte en 1984 le Championnat d'Europe organisé en France, où il marque neuf buts - un record, et offre son premier titre aux Bleus.

Mais la star du foot commence à être diminuée. Souffrant d'une pubalgie tenace, il participe tout de même au Mondial de 1986 au Mexique où l'Équipe de France décroche une honorable troisième place, mais ses qualités de meilleur joueur du monde ne sont pas là. Platini entame alors une ultime saison au sein du club italien, mais affaibli, il annonce sa retraite le 17 mai 1987, et entre dans la légende du foot.

Il aura marqué chez les Bleus 41 buts en 76 sélections (un record seulement battu en 2007 par Thierry Henry), et 356 buts tout au long de sa carrière, des scores qui le placent comme l'un des meilleurs joueurs au monde du XXème siècle, aux côtés de Pelé, Maradonna et Zidane.

Après 1987, Platini n'abandonne pas pour autant le football. Il devient sélectionneur de l'Équipe de France jusqu'en 1992, puis coorganisateur de la Coupe du Monde 1998.

En 2007, il est élu président de l'UEFA pour quatre ans puis réélu pour un second mandat en 2011.

Récompenses :

1977 : Champion des champions français par L'Équipe
1984 : Champion des champions français par L'Équipe
1983, 1984, 1985 : Ballon d'or

Palmarès :

1978 : Vainqueur de la Coupe de France avec Nancy
1981: Finaliste de la Coupe de France avec Saint-Étienne
1981: Champion de France avec Saint-Étienne
1982 : Finaliste de la Coupe de France avec Saint-Étienne
1983 : Finaliste de la Ligue des Champions (Juventus de Turin)
1983 : Vainqueur de la coupe d'Italie
1984 : Champion d'Italie
1984: Vainqueur de l'Euro avec l'Équipe de France
1985: Vainqueur de la Coupe des Confédérations avec l'Équipe de France
1984: Vainqueur de la ligue des Champions avec la Juventus
1984: Vainqueur de la Supercoupe d'Europe avec la Juventus
1985 : Vainqueur de la Coupe des coupes avec la Juventus
1985 : Vainqueur de la Coupe Intercontinentale avec la Juventus
1986 : Champion d'Italie

Ses dernières news

Toutes ses news
Euro 2016 : David Guetta dévoile un extrait de l'hymne officiel
Sébastien Jenvrin
15 décembre 2015

Euro 2016 : David Guetta dévoile un extrait de ...

15 décembre 2015
article
David Guetta, dans le Top 10 des meilleurs DJ du monde
Sébastien Jenvrin
21 octobre 2015

David Guetta, dans le Top 10 des meilleurs DJ ...

21 octobre 2015
article
Euro 2016 : David Guetta composera l'hymne officiel de la compétition
Sébastien Jenvrin
10 juin 2015

Euro 2016 : David Guetta composera l'hymne ...

10 juin 2015
article
 
2 commentaires - Michel Platini
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]