Michel Subor

©Getty Images, Pool CATARINA/VANDEVILLE/Gamma-Rapho
Après une paire de figurations, Michel Subor débute réellement sa carrière d'acteur en 1959, lorsqu'il incarne le personnage de Bruno Pittuiti dans la comédie "Mon pote le gitan" de François Gir, au côté de l'acteur vedette de l'époque : Louis de Funès. Tout juste trois ans plus tard, il côtoie ensuite à l'écran une autre figue mythique du cinéma français, Brigitte Bardot, à l'occasion du film comique "La Bride sur le cou", réalisé par Roger Vadim.

Fort de ces premières expériences, Michel Subor poursuit sa carrière sous des auspices favorables, en se faisant une place discrète mais sûre parmi les grands noms de la profession. Dès les années 1960, il prend conscience que varier les genres lui serait profitable. Aussi change-t-il alors de registre en s'orientant vers la Nouvelle Vague, tournant consécutivement pour François Truffaut dans son "Jules et Jim" (1962), face à Jeanne Moreau, puis pour Jean-Luc Godard dans son "Petit soldat" (1963) auprès d'Anna Karina.

À partir de 1970, l'acteur entame une décennie consacrée en majeure partie au petit écran, avec une interprétation remarquée pour la mini-série historique "La Ligne de démarcation" (1973). C'est toutefois de retour au cinéma qu'il obtient une plus grande visibilité, grâce à son rôle âpre de promoteur homosexuel dans le drame "Le Rebelle" (1980), signé Gérard Blain. Après une brève traversée du désert au début des années 1980, Michel Subor retrouve les plateaux de tournage en 1984 avec "Stress", thriller dans lequel il campe un commissaire de police pour Jean-Louis Bertucelli, qui l'a déjà dirigé à deux reprises auparavant ("Docteur Françoise Gailland", 1976, et "L'imprécateur", 1977).

Après quoi il se fait une nouvelle fois plus rare, ne redevenant véritablement actif en tant que comédien qu'à la fin des années 1990. Claire Denis fait partie des cinéastes qui estiment alors son jeu d'acteur à sa juste valeur, lui offrant le rôle du Commandant Bruno Forestier dans "Beau Travail" (1999), dont l'action se situe dans une zone de guerre. Par la suite, la réalisatrice fait de Michel Subor son comédien attitré en le dirigeant, cinq ans plus tard, dans "L'Intrus", puis dans "White Material" (2008) et enfin dans "Les Salauds" (2013). Le film, en lice dans la sélection Un Certain Regard de la 66e édition du Festival de Cannes, est à ce jour le dernier de l'acteur, qui a ...
soufflé ses 80 bougies tout juste deux ans après sa sortie.

Filmographie :

2013 : Les salauds, de Claire Denis
2011 : L'hiver dernier, de John Shank
2009 : White Material, de Claire Denis
2004 : L'intrus, de Claire Denis
2001 : Sauvage innocence, de Philippe Garrel
2000 : La fidélité, d'Andrzej Zulawski
2000 : Ainsi soit-il, de Gérard Blain
1999 : Beau travail, de Claire Denis
1997 : Un petit grain de folie, de Sébastien Grall (Téléfilm)
1992 : Force de frappe (Série TV)
1991 : Le Lyonnais (Série TV)
1991 : Nestor Burma (Série TV)
1991 : Tatort (Série TV)
1990 : Haute tension (Série TV)
1989 : Braxton, de Robert Halmi Jr.
1989 : Der Mann im Salz, de Rainer Wolffhardt (Téléfilm)
1989 : Un comte des deux villes (Série TV)
1989 : La révolution française, de Robert Enrico
1988 : Lance et compte II (Série TV)
1985 : Passage secret, de Laurent Perrin
1985 : Néo Polar (Série TV)
1985 : Le 4ème pouvoir, de Serge Leroy
1985 : Série noire (Série TV)
1984 : Stress, de Jean-Louis Bertuccelli
1983 : Au théâtre ce soir (Série TV)
1981 : Cinéma 16 (Série TV)
1981 : Salut champion (Série TV)
1980 : Le rebelle, de Gérard Blain
1979 : Les égouts du paradis, de José Giovanni
1977 : L'imprécateur, de Jean-Louis Bertucelli
1977 : Messieurs les jurés (Série TV)
1977 : Un tueur, un flic, ainsi soit-il..., de Jean-Louis van Belle
1976 : Docteur Françoise Gailland, de Jean-Louis Bertucelli
1974 : Sultan à vendre, de Paul Paviot (Téléfilm)
1974 : Un curé de choc (Série TV)
1974 : Les cinq dernières minutes (Série TV)
1973 : La ligne de démarcation (Série TV)
1973 : Chacal, de Fred Zinnemann
1972 : L'oreille absolue, de Philippe Condroyer (Téléfilm)
1972 : Comme il vous plaira, d'Agnès Delarive (Téléfilm)
1971 : La nuit tourne mal, de Pierre Viallet (Téléfilm)
1970 : Mauregard (Série TV)
1969 : L'étau, d'Alfred Hitchcock
1969 : Hallucinations sadiques, de Jean-Pierre Bastid
1966 : Su nombre es Daphne, de German Lorente
1966 : A nous deux, Paris !, de Jean-Jacques Vierne
1965 : Le reflux, de Paul Gégauff
1965 : La dame de pique, de Léonard Keigel
1965 : Quoi de neuf, Pussycat?, de Clive Donner
1964 : Françoise ou La vie conjugale, d'André Cayatte
1964 : Jean-Marc ou La vie conjugale, d'André Cayatte
1963 : Les saintes-nitouches, de Pierre Montazel
1963 : Le petit soldat, de Jean-Luc Godard
1962 : Jules et Jim, de François Truffaut
1961 : Vacances en enfer, de Jean Kerchbron
1961 : La bride sur le cou, de Roger Vadim
1959 : Mon pote le gitan, de François Gir
1958 : Un drôle de dimanche, de Marc Allégret
1955 : Frou-Frou, d'Augusto Genina

Ses derniers films

Tous ses films

Les Salauds

drame
sortie le 7 août 2013
Les Salauds

L'Hiver dernier

drame
sortie le 29 février 2012
L'Hiver dernier

Quoi de neuf, Pussycat ?

comédie
sortie le 9 février 2011
Quoi de neuf, Pussycat ?

White Material

drame
sortie le 24 mars 2010
White Material
 
0 commentaire - Michel Subor
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]