Michèle Morgan

Michèle Morgan©Abaca, DPA

Simone Roussel, de son vrai nom, fait ses premiers pas d'actrice à l'âge de 16 ans, en tant que figurante dans "Mademoiselle Mozart" d'Yvan Noé. Ce dernier, flairant le potentiel de l'adolescente, l'encourage à prendre des cours d'art dramatique. Ce qu'elle fait, auprès de René Simon, tout en continuant d'enchaîner les petits rôles sur le grand écran. Le succès ne tarde pas à venir pour la jeune femme qui, en 1937, partage l'affiche avec Raimu dans le "Gribouille" de Marc Allégret. L'année suivante, la voilà face à Jean Gabin dans Le quai des brumes de Marcel Carné, son film le plus mythique qui la rend célèbre à l'international.

Poussée hors de l'Hexagone par la Seconde Guerre mondiale, celle qui se fait appeler Michèle Morgan rejoint les États-Unis, où elle signe un contrat auprès des studios RKO. On la retrouve alors au côté de Frank Sinatra dans "Amour et Swing" (1943) de Tim Whelan, puis dans "Passage pour Marseille" (1944) de Michael Curtiz face à Humphrey Bogart. Mais sa conquête de l'Amérique n'est pas à la hauteur de ses espérances, et bien qu'elle ait entre-temps fondé une famille avec l'acteur américain William Marshall, l'actrice française rentre au pays une fois la guerre terminée.

Sous la direction de Jean Delannoy, elle tourne dès son retour "La symphonie pastorale" (1946). Ce qui lui vaut d'être la première auréolée du Prix d'interprétation féminine au tout premier Festival de Cannes en 1946. Face à ce succès, l'actrice et le réalisateur renouvelleront l'expérience de leur collaboration pas moins de six fois. Ce qui n'empêchera pas Michèle Morgan de jouer pour d'autres grands réalisateurs, comme Sacha Guitry ("Napoléon", 1955), et Gérard Oury ("Le crime ne paie pas", 1962). Divorcée de William Marshall en 1948, et après le décès de son deuxième mari Henri Vidal en 1959, l'actrice entame une relation avec ce dernier réalisateur, partageant sa vie jusqu'à sa mort en 2006.

Michèle Morgan se fait ensuite de plus en plus rare tout le long des années 1960, puis entame une longue pause loin des plateaux de tournage après avoir achevé "Benjamin ou les mémoires d'un puceau" auprès de Michel Deville en 1968. Elle ne disparaît pas pour autant des tapis rouges, se voyant même offrir en 1971 le prestigieux statut de président du jury du Festival de Cannes et, la même année, décorée de la Légion d'Honneur.

C'est finalement pour Claude Lelouch qu'elle accepte de repasser devant la caméra en 1975, dans "Le chat et la souris". Ce sera toutefois un de ses derniers rôles au cinéma, si ce n'est pour quelques caméos pour le même réalisateur dans "Robert et Robert" (1978) et "Un homme et une femme, 20 ans déjà" (1986). Michèle Morgan tire définitivement sa révérence du septième art en 1990, avec le film "Ils vont tous bien !" de Giuseppe Tornatore. Le public la retrouve toutefois à quelques reprises dans des téléfilms, avant qu'elle ne disparaîsse totalement des écrans à l'arrivée du nouveau millénaire. L'actrice vivra ainsi quelque seize ans loin du feu des projecteurs avant que le public n'apprenne sa mort, à 96 ans, le 20 décembre 2016.


Filmographie :

1999 : La rivale, d'Alain Nahum ... (Téléfilm)
1997 : Des gens si bien élevés, d'Alain Nahum (Téléfilm)
1995 : La veuve de l'architecte, de Philippe Monnier (Téléfilm)
1990 : Ils vont tous bien !, de Giuseppe Tornatore
1986-1987 : Le tiroir secret (Série TV)
1984 : Emmenez-moi au théâtre : Chéri, d'Yves-André Hubert (Téléfilm)
1981 : Le tout pour le tout, de Jacques Brialy (Téléfilm)
1978 : Robert et Robert, de Claue Lelouch
1975 : Le chat et la souris, de Claude Lelouch
1968 : Benjamin ou Les mémoires d'un puceau, de Michelle Deville
1967 : La bien-aimée, de Jacques Doniol-Valcroze (Téléfilm)
1966 : Les centurions, de Mark Robson
1965 : Dis-moi qui tuer, d'Etienne Périer
1964 : Les yeux cernés, de Robert Hossein
1964 : Les pas perdus, de Jacques Robin
1964 : Constance aux enfers, de François Villiers
1963 : Méfiez-vous, mesdames!, d'André Hunebelle
1963 : Le procès des doges, de Duccio Tessari
1963 : Landru, de Claude Chabrol
1962 : Le crime ne paie pas, de Gérard Oury
1962 : Rencontres, de Philippe Agostini
1961 : Un coeur gros comme ça, de François Reichenbach
1961 : Le puits aux trois vérités, de François Villiers
1961 : Les lions sont lâchés, d'Henri Verneuil
1960 : Fortunat, d'Alex Joffé
1960 : Les scélérats, de Robert Hossein
1959 : Grand Hôtel, de Gottfriend Reinhardt
1959 : Brèves amours, de Camillo Mastrocinque, Giuliano Carnimeo
1959 : Pourquoi viens-tu si tard?, d'Henri Decoin
1958 : Femmes d'un été, de Gianni Franciolini
1958 : Maxime, d'Henri Verneuil
1958 : Le miroir à deux faces, d'André Cayatte
1958 : Retour de manivelle, de Denys de la Patellière
1957 : Les vendanges, de Jeffrey Hayden
1956 : Marie-Antoinette reine de France, de Jean Delannoy
1956 : Si Paris nous était conté, de Sacha Guitry
1955 : Marguerite de la nuit, de Claude Autant-Lara
1955 : Les grandes manoeuvres, de René Clair
1955 : Napoléon, de Sacha Guitry
1955 : Oasis, d'Yves Allégret
1954 : Obsession, de Jean Delannoy
1954 : Destinées, de Christian-Jaque, Jean Delannoy
1953 : Les orgueilleux, d'Yves Allégret, Rafael E. Portas
1953 : Studio One (Série TV)
1952 : La minute de vérité, de Jean Delannoy
1952 : Les sept péchés capitaux, d'Yves Allégret
1951 : L'étrange Madame X, de Jean Grémillon
1950 : Le château de verre, de René Clément
1950 : Maria Chapdelaine, de Marc Allégret
1950 : La belle que voilà, de Jean-Paul Le Chanois
1949 : Fabiola, d'Alessandro Blasetti
1948 : Aux yeux du souvenir, de Jean Delannoy
1948 : Première désillusion, de Carol Reed
1946 : L'évadée, d'Arthur Ripley
1946 : La symphonie pastorale, de Jean Delannoy
1944 : Passage pour Marseille, de Michael Curtiz
1943 : Amour et Swing, de Tim Whelan
1943 : Rencontre à Londres, d'Edwin L. Marin
1943 : Untel père et fils, de Julien Duvivier
1942 : Jeanne de Paris, de Robert Stevenson
1941 : Remorques, de Jean Grémillon
1940 : Les musiciens du ciel, de Georges Lacombe
1939 : La loi du nord, de Jacques Feyder
1939 : L'entraîneuse, d'Albert Valentin
1939 : Le récif de corail, de Maurice Gleize
1938 : Le quai des brumes, de Marcel Carné
1938 : Orage, de Marc Allégret
1937 : Gribouille, de Marc Allégret
1937 : Gigolette, d'Yvan Noé
1937 : Mes tantes et moi, d'Yvan Noé
1936 : Le mioche, de Léonide Moguy
1936 : Une fille à papa, de René Guissart
1936 : La vie parisienne, de Robert Siodmak
1936 : Mademoiselle Mozart, d'Yvan Noé

Récompenses :

1996 : Lion d'or d'honneur du Festival de Venise
1992 : César d'honneur
1960 : Etoile sur le Hollywood Walk of Fame
1946 : Prix d'interprétation féminin au Festival de Cannes pour "La Symphonie Pastorale"

Ses dernières news

Toutes ses news
Quiz : devinerez-vous à qui appartiennent ces yeux bleus ?
Hélène Demarly
27 mars 2018

Quiz : devinerez-vous à qui appartiennent ces ...

27 mars 2018
article
Le Festival de Cannes a 70 ans : revivez ses meilleurs moments !
Marine de Guilhermier
05 mai 2017

Le Festival de Cannes a 70 ans : revivez ses ...

05 mai 2017
diaporama
Stars : ils nous ont quittés en 2016...
Fabien Gallet
30 décembre 2016

Stars : ils nous ont quittés en 2016...

30 décembre 2016
diaporama
Les femmes de la semaine du 17 au 23 décembre 2016
Hélène Demarly
23 décembre 2016

Les femmes de la semaine du 17 au 23 décembre 2016

23 décembre 2016
diaporama

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Le Quai des brumes - bande annonce - (1938)
01:30

Le Quai des brumes - bande annonce - (1938)

Par une nuit ténébreuse, un déserteur du nom ...
30 août 2017
Robert et Robert - bande annonce - (1978)
03:02

Robert et Robert - bande annonce - (1978)

L'amitié de deux célibataires, Robert et ...
01 septembre 2017
Le Chat et la souris - bande annonce - (1975)

Le Chat et la souris - bande annonce - (1975)

Un riche industriel, M. Richard, décède ...
02 septembre 2017
Les Centurions - bande annonce - VO - (1966)
03:00

Les Centurions - bande annonce - VO - (1966)

Après quatre mois de captivité chez les ...
30 août 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Le Quai des brumes

drame
sortie le 31 octobre 2012
Le Quai des brumes

Ils vont tous bien

comédie dramatique
sortie le 1 janvier 1990
Ils vont tous bien

Un Homme et une femme: vingt ans déjà

comédie romantique
sortie le 13 mai 1986
Un Homme et une femme: vingt ans déjà

Robert et Robert

comédie
sortie le 30 juin 1978
Robert et Robert

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.