Motörhead

  • En bref
  • 11 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Motörhead©Getty Images, Marc Broussely

Lemmy Kilmister fonde Motörhead en 1975 alors qu'il vient de se faire renvoyer du groupe Hawkind, qui est lassé de ses frasques de drogué. Désormais en solo, Kilmister décide de monter son propre groupe, dont le nom est tiré d'une vieille expression américaine signifiant "accro aux drogues dures".
Alors qu'il n'a joué que quelques concerts, Motörhead est programmé en première partie de Blue Öyster Cult et enregistre un premier disque sous le label United Artists, qui au final refuse de le sortir, déçu du résultat. Mais le groupe ne se démobilise pas et enregistre en 1976 son premier single, Leaving Here, dont les critiques sont acerbes : le magazine NME va jusqu'à qualifier Motörhead de "pire groupe du monde".
En 1977, il est au bord de la rupture mais une dernière session d'enregistrement leur donne de l'espoir. Grâce à leur ami Ted Carroll du label Chiswicck Records, ils enregistrent onze morceaux, dont le single Motörhead, qui arrive à rentrer à la 43ème place des charts britannique.
Même si l'avenir reste incertain, le trio engage le manager Douglas Smith en 1978 qui arrive à leur décrocher un contrat avec Bronze Records. Le groupe part alors en tournée à travers le Royaume-Uni, et apparaît même pour la première fois lors de l'émission phare de la BBC, Top of the Pops. Motörhead commence à gagner en notoriété et repart en studio pour enregistrer l'album Overkill, qui arrive à la 24ème place du top anglais.
Après avoir enregistré Bomber en 1979 qui monte encore dans les charts et gagne 12 places, Motörhead sort Ace of Spades en 1980. Le disque est un grand succès et devient très vite disque d'or. Leurs projets suivants, un EP intitulé St. Valentine's Day Massacre et l'album No Sleep 'til Hammersmith, tous les deux parus en 1981, se classent également en bonne position du top anglais, amenant pour la première fois le groupe à tourner aux Etats-Unis avec Ozzy Osbourne. Mais en 1982, après la sortie de Iron Fist, le guitariste Eddy Clarke claque la porte après des multiples disputes avec les autres membres du groupe, ces derniers lui reprochant notamment sa trop grande consommation d'alcool.
En 1983, Motörhead recrute ... un nouveau guitariste, Brian Robertson et enregistre Another Perfect Day avant de s'envoler en tournée au Japon. Mais sa collaboration ne dure que très peu de temps, puisqu'il refuse de jouer les anciens morceaux où il n'apparaît pas. Ce sont finalement deux guitariste Phil Campbell du groupe Persian Risk et un inconnu du nom de Würzel qui le remplaceront.
Peu de temps après, Motörhead se voit également dans l'obligation de trouver un autre batteur, après le départ de Phil Taylor. Avec tous ces changements, le label ne croit plus vraiment à leur potentiel, mais décide quand même de sortir la compilation No Remorse, où le groupe ajoute quatre nouvelles chansons, dont Killed By Death, qui atteint la 15ème place des charts.
Après avoir mis fin à leur collaboration avec Bronze Records en 1986 à cause de divergences sur la promotion du groupe, Motörhead lance son propre label GWR Records. Il part alors enregistrer le disque Orgasmatron, puis entame une tournée à travers les Etats-Unis et l'Europe.
Au début des années 1990, c'est finalement chez Sony que le groupe décide de signer et Lemmy Kilmister déménage aux Etats-Unis. Motörhead enregistre 1916 en 1991, puis March ör Die en 1992 où ils invitent entre autre Slash et Ozzy Osbourne. Les albums suivants Bastards (1993), puis Sacrifice (1995) marquent le grand retour de Motörhead au power trio, comme à ses débuts. Le groupe enchaîne ensuite un nouvel album tous les deux ans et depuis les années 2000, de nombreuses compilations sont éditées.
En 2015, après avoir sorti son 23ème disque Bad Magic, Lemmy Kilmister décède le 28 décembre d'un cancer fulgurant, quelques jours seulement après l'avoir découvert. Le 29 décembre Motörhead annonce la dissolution définitive du groupe dans une interview pour le quotidien suédois Expressen.
Discographie :
1975 : On Parole
1977 : Motörhead
1979 : Overkill
1979 : Bomber
1980 : Ace of Spades
1982 : Iron Fist
1983 : Another Perfect Day
1986 : Orgasmatron
1987 : Rock 'n' Roll
1991 : 1916
1992 : March ör Die
1993 : Bastards
1995 : Sacrifice
1996 : Overnight Sensation
1998 : Snake Bite Love
2000 : We Are Motörhead
2002 : Hammered
2004 : Inferno
2006 : Kiss of Death
2008 : Motörizer
2010 : The Wörld is Yours
2013 : Aftershock
2015 : Bad Magic

Ses dernières news

Toutes ses news
10 choses que vous ignoriez peut-être sur Jimi Hendrix
Fabien Gallet
07 mars 2018

10 choses que vous ignoriez peut-être sur Jimi ...

07 mars 2018
diaporama
Une crevette baptisée Pink Floyd en hommage au groupe
Clara Lemaire
17 avril 2017

Une crevette baptisée Pink Floyd en hommage au ...

17 avril 2017
article
Benoît Hamon, fan de Téléphone, The Cure et Joy Division
Sébastien Jenvrin
25 janvier 2017

Benoît Hamon, fan de Téléphone, The Cure et ...

25 janvier 2017
article
Musique : ils nous ont quittés en 2016
Clara Lemaire
16 décembre 2016

Musique : ils nous ont quittés en 2016

16 décembre 2016
diaporama

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU