Nicoletta

©BestImage - Cédric Perrin
Alors qu'elle chantait déjà dans la chorale de l'église locale, Nicoletta débarque à Paris, pas encore majeure, afin de poursuivre une carrière musicale. Après avoir joué les DJ, la jeune femme se fait remarquer par le label Barcley. Son premier 45 tours, une reprise d'Édith Piaf intitulée L'homme à la moto, sort en 1966.

L'année suivante, Nicoletta chante La musique et Il est mort le soleil. Deux titres qui la propulsent sur les devants de la scène, elle qui se fait par ailleurs connaître pour son côté rebelle lorsqu'elle donne de la voix pour les grévistes de Mai 68. Après avoir rencontré ce qui restera sans doute son plus grand succès avec le titre gospel Mamy Blue (1971), la chanteuse s'affranchit en montant son propre label, Rapa Nui en 1973.

Elle prolonge sa notoriété ...
cette année-là avec l'album "Nicoletta 73", sur lequel figurent Les volets clos, thème du film éponyme de Jean-Claude Brialy, et Enfants venez chanter l'espoir. S'en suivent plusieurs autres disques, un Olympia en 1975, un duo mémorable avec Bernard Lavilliers, Idées noires (1983), et une paire de comédies musicales.

Alors que les albums se sont faits de plus en plus rares depuis les années 1980, Nicoletta est remise au goût du jour au tournant du nouveau millénaire. Après avoir vu son titre La musique devenir le thème de la Star Academy, la chanteuse refait surface en 2006 avec l'opus "Le rendez-vous". Cinq ans plus tard, elle reprend son fameux Mamy Blue, en duo avec... Joey Starr. Lequel elle retrouve en 2013 sur "Ici et ailleurs", son dernier album à ce jour.

Ses dernières news

Toutes ses news
Quand Nicoletta faisait "découvrir la soupe à l'oignon" à Jimi Hendrix
Fabien Gallet
09 septembre 2017

Quand Nicoletta faisait "découvrir la ...

09 septembre 2017
article

Sa discographie avec

Toute sa discographie
 
0 commentaire - Nicoletta
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]