Olivier Besancenot

Olivier Besancenot©Abaca

L'année suivante, Olivier Besancenot, membre de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) depuis 1991, enfourche la bicyclette de facteur dans sa ville natale, puis à Neuilly-sur-Seine à partir de 2000.
Quand il ne distribue pas le courrier, l'homme d'extrême gauche se bat contre l'injustice, en fondant une section CGT dans le supermarché de Levallois-Perret où il avait travaillé auparavant, ou encore en intégrant le syndicat Sud-PTT.
Attaché parlementaire d'Alain Krivine entre 1999 et 2000, puis porte-parole de la LCR, le leader révolutionnaire est désigné candidat de la LCR pour l'élection présidentielle de 2002, devenant à 28 ans le plus jeune candidat en lice. 1 210 562 (soit 4,25%) des électeurs votent à ce moment pour lui, mais le camarade Besancenot, qui appelle à voter contre Jean-Marie Le Pen au second tour, n'a pas dit son dernier mot.
Il se représente cinq ans plus tard aux élections présidentielles, gagnant la 5ème place du classement avec 1 498 581 voix (4,08%), puis appelle à un vote contre le candidat Nicolas Sarkozy.
Après les élections présidentielles de 2007, le tribun populaire souhaite rassembler la gauche radicale sous une nouvelle étiquette : le Nouveau Parti ... anticapitaliste (NPA) est officiellement créé en février 2009 et riche de 9 000 adhérents. Le NPA, désormais adversaire de Lutte ouvrière (LO), remporte 4,88% des voix lors des élections européennes de 2009. Une victoire historique qui donne des ailes au facteur à mi-temps, se présentant en tant que tête de liste NPA en Île-de-France, où il y recueille 3,13% des voix.
Mais le NPA enchaîne avec un score très faible aux élections cantonales de 2011, scrutin pour lequel le parti s'était peu investi. Suite à cette défaite, Olivier Besancenot quitte son rôle de porte-parole, cédant sa place à Myriam Martin et Christine Poupin, et annonce ne pas se porter candidat à l'élection présidentielle de 2012. Philippe Poutoux, ouvrier et syndicaliste, représente alors le NPA, mais draine seulement 1,15% des voix.
Après avoir pris du recul, Olivier Besancenot, désormais guichetier dans une Poste du 18e arrondissement de Paris, fait son grand retour dans l'arène politique le 28 avril 2014, annonçant à ses électeurs qu'il se présente comme tête de liste du NPA en Île-de-France pour les élections européennes de 2014. Mais l'ex-leader du NPA ne recueille que 0,8% des voix.

Ses dernières news

Toutes ses news
Olivier Besancenot a sorti un morceau de rap pour critiquer Emmanuel Macron
Fabien Gallet
11 septembre 2018

Olivier Besancenot a sorti un morceau de rap ...

11 septembre 2018
article
Emmanuel Macron, star de fictions érotiques en ligne
Hélène Demarly
22 mai 2017

Emmanuel Macron, star de fictions érotiques en ...

22 mai 2017
article
Olivier Besancenot se lance dans le rap et balance contre les politiques
Clara Lemaire
07 avril 2017

Olivier Besancenot se lance dans le rap et ...

07 avril 2017
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
C'est parti - bande annonce - (2010)
01:27

C'est parti - bande annonce - (2010)

Un matin, dans les environs de Paris, des ...
25 août 2017

Ses derniers films

Tous ses films

C'est parti

documentaire
sortie le 10 février 2010
C'est parti

Un an après

documentaire
sortie le 1 janvier 2003
Un an après

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU