Olivier Mazerolle

  • En bref
  • 1 new
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Olivier Mazerolle©Abaca

Il y présente les journaux du matin et monte rapidement les échelons, de la direction du service Etranger au poste de rédacteur en chef adjoint de la station en 1977.

Après Europe 1 et RMC, il complète son CV par RTL. Au début des années 80, il chapeaute le service Etranger de RTL puis devient directeur de l'information de la station avant de finir directeur général adjoint en 2000. C'est dans les couloirs de RTL qu'il fait notamment la rencontre de la journaliste Ruth Elkrief, venue le remplacer pour l'interview politique Le Grand Jury RTL-Le Monde-LCI.

En 2001, après vingt années de collaboration, il quitte la maison RTL et se fait remplacer par Noël Couëdel, ancien directeur de la rédaction du Parisien. L'homme de radio rebondit rapidement, se faisant nommer en 2001 à la direction de l'information de France 2. Il sera notamment à l'initiative de l'embauche de David Pujadas pour la présentation du journal de 20 heures.

Passionné de politique depuis toujours, Olivier Mazerolle présente, de 2001 à 2002, le rendez-vous politique Question ouverte... en duo avec Alain Duhamel, puis lance 100 minutes pour convaincre à la rentrée 2002, dans laquelle il reçoit, jusqu'en 2005, des invités politiques qui font l'actualité.

Le 11 février 2004, il commet une faute politique en annoncant en direct, par la bouche de David Pujadas, qu'Alain Juppé se retire de la vie politique. Suite à cet incident médiatique, il présente sa démission à la chaîne et se fait remplacer par Arlette Chabot.

Olivier Mazerolle ne raye pas définitivement la télévision de sa vie professionnelle et se lance de nouveaux défis, dont la création d'une nouvelle chaîne d'information en continu baptisée BFM TV, diffusée sur la TNT.

Il contribue au succès de la chaîne et porte plusieurs casquettes, de présentateur du journal de 20h à éditorialiste politique. Il y retrouve Ruth Elkrief, rencontré auparavant sur RTL, et quitte la chaîne en 2013 après la proposition de Bernard Tapie, souhaitant faire de lui le nouveau directeur de la rédaction du quotidien régional La Provence. En octobre 2014, Claude Perrier, ancien directeur de France Bleu, lui succède.

Ses dernières news

Toutes ses news
David Pujadas en 3 coups d'éclat
Jessica Rat
18 mai 2017

David Pujadas en 3 coups d'éclat

18 mai 2017
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.