Patricia Arquette

Patricia Arquette©Abaca, DDP USA/ABACA

Enfant de la balle, Patricia Arquette était, comme ses quatre frères et soeurs, Richmond Arquette (acteur et scénariste), Alexis Arquette (actrice, productrice), David Arquette (acteur, réalisateur, producteur) et Rosanna Arquette (actrice, réalisatrice et productrice), prédestinée à embrasser le métier d'actrice. Née le 8 avril 1968 à Chicago de la rencontre entre l'acteur comique Lewis Arquette et la professeur d'art dramatique Brenda Denaut, Patricia a mangé cinéma, dormi cinéma, vécu cinéma pour faire comme papa et grand-père (l'acteur et scénariste Cliff Charles Arquette).

Comme ses frères et soeurs, Patricia va recevoir les enseignements des plus grands, notamment du réalisateur américain Milton Katselas, formé par Elia Kazan et Lee Strasberg. Gene Hackman, George Clooney ou encore Tom Selleck passeront par son école de Los Angeles, la Beverly Hills Playhouse. Sa formation en poche, l'adolescente rebelle, qui a fui le foyer familial à quinze ans pour vivre chez sa soeur Rosanna (née en 1959), décroche rapidement des premiers rôles qui vont l'étiqueter " femme fatale " comme a pu l'être Demi Moore.

Rebelle et pulpeuse, dès son premier rôle à l'écran, en 1987 dans "Pretty Smart", elle affiche des allures de fausse babydoll badass. Après un passage dans le troisième volet - considéré comme le meilleur - de la saga horrifique "Freddy" (1987), la jeune actrice tourne à vitesse grand V, apparaissant en moyenne deux fois par ans à l'écran dans les années 1990. On retiendra notamment ses rôles de poupées au sex-appeal redoutable chez Tony Scott dans "True Romance" (1993), premier scénario de Quentin Tarantino qui fait d'elle la call-girl meurtrière Alabama, ainsi que "Lost Highway" (1997). Réalisé par David Lynch, Patricia Arquette y incarne l'énigmatique Renee Madison, femme fatale dont il faut se méfier. Elle se démarque aussi dans le premier film de Sean Penn, "The Indian Runner" (1991), tourne sous les directions de Tim Burton ("Ed Wood", 1994), Stephen Frears ("The Hi-Lo Country", 1998) ou encore Martin Scorsese ("A tombeau ouvert", 1999).

Moins présente à l'écran dans les années 2000, les rôles qu'on lui attribue, on pense entre autres à celui de la femme-singe de Michel Gondry dans "Human Nature" (2001), ne lui conviennent plus. Fatiguée des héroïnes stéréotypées, Patricia Arquette rêve d'autre chose et c'est justement le petit écran qui va l'accueillir à bras ouvert à cette époque en lui proposant la série Médium. Un sacré pari car à l'époque, nous sommes en 2005, très peu d'acteurs ont osé quitter le cinéma pour un mettre un pied à la télévision. Quelque part, la comédienne a été avant-gardiste dans sa démarche.

Démarche qu'elle ne regrettera pas puisque la série connait sept saisons très bien reçues par le public, qui peut alors facilement s'identifier à cette mère de famille et voyager temporellement grâce à ses capacités de voir et entendre les morts qui surgissent pendant son sommeil. Inspiré de la vie de la voyante Allison DuBois, le show permet à la comédienne de remporter l'Emmy Award de la meilleure actrice dans une série dramatique.

Culottée déjà de tourner le dos au cinéma lui préférant le petit écran, à cette époque Patricia Arquette montre bien qu'elle n'est pas la jeune femme de ses débuts, façonnable à souhait, refusant catégoriquement de perdre ses kilos de grossesse pour les besoins du show. Un pied de nez à la norme qui ne sera pas son premier, elle qui s'exprime régulièrement sur le jeunisme au cinéma, cette mode d'étiqueter une date de péremption aux actrices entamant leur trentaine. Avec Amy Schumer et Julia Louis-Dreyfus, elle avait même joué dans ce sketch, "Last Fuckable Day", où elle fêtait ironiquement en grande pompe son dernier jour de femme désirable.

C'est donc droite dans ses talons hauts, avec ses formes et son âge, qu'elle revient sur la scène cinématographique. Filmée par Richard Linklater, qui l'avait déjà dirigé dans "Fast Food Nation" en 2006, elle est la mère du héros de "Boyhood", chronique familiale expérimentale puisque tournée sur une période ... de douze ans (2002 à 2014). La caméra filme les détails de la vie d'une famille - les coupes de cheveux qui changent, l'apparition des rides, les premières amours, les énièmes déceptions - et nous donne à voir l'évolution des personnages certes, mais surtout des acteurs qui vieillissent eux aussi. Pour ce film bouleversant qui ne ressemble à aucun autre, Patricia Arquette remporte un Golden Globe, un BAFTA ainsi que son premier Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle.

Au moment de venir récupérer sa statuette, l'ancienne épouse des acteurs Nicolas Cage et Thomas Jane, livre un discours féministe évoquant les inégalités salariales qui règnent à Hollywood : "À toutes les femmes qui ont enfanté et à tous les contribuables de ce pays, nous nous battons pour que chacun jouisse des mêmes droits et il est temps maintenant de réclamer le même niveau de rémunération pour les femmes aux États-Unis. Les mêmes droits pour les femmes." Adoubée par Meryl Streep, qui l'applaudie chaudement et la montre du doigt pour faire comprendre que cette femme a eu de l'audace, l'actrice n'a pas dit son dernier mot, ni derrière le micro ni devant la caméra. La preuve en 2015 où elle est choisie pour camper le rôle féminin principal du Dr Avery Ryan, agent spécial et cyber-psychologue, dan la nouvelle série à succès de CBS, "Les experts : Cyber".

Elle est prochainement attendue chez Kirsten Dunst ("The Bell Jar") et Claire Denis ("High Life") : la première passe devant la caméra pour la première fois et la seconde vient de fêter ses 70 ans.

Filmographie :

2019 : Toy Story 4, de John Lasseter et Josh Cooley (Film d'animation)
2018 : High Life, de Claire Denis
2018 : The Bell Jar, de Kirsten Dunst
2015-2017 : Les experts : Cyber (Série TV)
2015 : The Wannabe, de Nick Sandow
2014 : Les experts (Série TV)
2013-2014 : Boardwalk Empire (Série TV)
2014 : Electric Slide, de Tristan Patterson
2014 : Boyhood, de Richard Linklater
2013 : Vijay and I, de Sam Garbarski
2013 : The Wait, de M. Blash
2012 : New York - Unité spéciale (Série TV)
2012 : Dans la tête de Charles Swan III, de Roman Coppola
2012 : Girls Attitude : Modes d'emploi, de Patricia Riggen
2005-2011 : Médium (Série TV)
2008 : A Single Woman, de Kamala Lopez
2006 : Fast Food Nation, de Richard Linklater
2003 : Tiny Tiptoes, de Matthew Bright
2003 : La morsure du lézard, d'Andrew Davis
2002 : En eaux troubles, de Robby Henson
2001 : Human Nature, de Michel Gondry
2000 : Little Nicky, de Steven Brill
1999 : A tombeau ouvert, de Martin Scorsese
1999 : Stigmata, de Rupert Wainwright
1998 : The Hi-Lo Country, de Stephen Frears
1998 : Goodbye Lover, de Roland Joffé
1997 : Le veilleur de nuit, d'Ole Bornedal
1997 : Lost Highway, de David Lynch
1996 : Infinity, de Matthew Broderick
1996 : L'agent secret, de Christopher Hampton
1996 : Flirter avec les embrouilles, de David O. Russell
1995 : Rangoon, de John Boorman
1994 : Ed Wood, de Tim Burton
1994 : Holy Matrimony, de Leonard Nimoy
1994 : Belle et innocente, de John Power (Téléfilm)
1993 : True Romance, de Tony Scott
1993 : Ethan Frome, de John Madden
1993 : Une belle emmerdeuse, de Jeffrey Reiner
1992 : Inside Monkey Zetterland, de Jefery Levy
1991 : La petite sauvage, de Diane Keaton (Téléfilm)
1991 : The Indian Runner, de Sean Penn
1991 : Dillinger, de Rupert Wainwright (Téléfilm)
1990 : Prayer of the Rollerboys, de Ric King
1990 : Les contes de la crypte (Série TV)
1990 : The Outsiders (Série TV)
1990 : Génération pub (Série TV)
1989 : The Edge, de Nicholas Kazan, Luis Mandoki et Carl Schenkel (Téléfilm)
1989 : L'oncle Buck, de John Hughes
1988 : Far North, de Sam Shepard
1988 : Time Out, de Jon Bang Carlsen
1987 : Daddy, de John Herzfeld (Téléfilm)
1987 : Pretty Smart, de Dimitri Logotheis
1987 : Freddy 3 - Les griffes du cauchemar, de Chuck Russell

Récompenses :

2015 : Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour "Boyhood"
2015 : BAFTA de la meilleure actrice dans un second rôle pour "Boyhood"
2015 : Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle pour "Boyhood"

Ses dernières news

Toutes ses news
Pourquoi les grandes lunettes de vue reviennent en force ?
Anthony Vincent
30 janvier 2018

Pourquoi les grandes lunettes de vue ...

30 janvier 2018
article
10 actrices engagées pour la cause féminine
Pauline Julien
03 mars 2017

10 actrices engagées pour la cause féminine

03 mars 2017
diaporama
Natalie Portman payée trois fois moins qu'Ashton Kutcher pour Sex Friends
Pauline Julien
12 janvier 2017

Natalie Portman payée trois fois moins ...

12 janvier 2017
article
Gérard Depardieu et Juliette Binoche bientôt réunis à l'écran
Pauline Julien
04 janvier 2017

Gérard Depardieu et Juliette Binoche bientôt ...

04 janvier 2017
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Boyhood - bande annonce - VO - (2014)
01:37

Boyhood - bande annonce - VO - (2014)

Chaque année, durant 12 ans, le réalisateur ...
05 septembre 2017
Dans la tête de Charles Swan III - teaser - VOST - (2013)

Dans la tête de Charles Swan III - teaser - VOST - (2013)

Graphiste réputé de Los Angeles, Charles Swan ...
03 septembre 2017
Dans la tête de Charles Swan III - bande annonce - VOST - (2013)

Dans la tête de Charles Swan III - bande annonce - VOST ...

Graphiste réputé de Los Angeles, Charles Swan ...
03 septembre 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Survivre en prison

documentaire
sortie le 1 janvier 2018
Survivre en prison

Otherhood

comédie
sortie le 1 janvier 2018
Otherhood

Bigoudis et Permanente

comédie
sortie le 1 janvier 2017
Bigoudis et Permanente

Love Canal

drame
sortie le 1 janvier 2017
Love Canal

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU