Paul Larrouturou

  • En bref
  • 1 new
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Paul Larrouturou

Il le dit lui-même : "Malgré ce joli (merci papa et maman) mais compliqué nom de famille en commun : non, je ne suis pas le fils de Pierre-Larrouturou-le-politique-qui-est-en-fait-mon-cousin-pas-germain", selon le descriptif qui lui est consacré sur Le Lab d'Europe 1. Paul Larrouturou devient rédacteur pour le site de la fameuse station radio en août 2011, soit à ses balbutiements, ce "laboratoire politique" étant officiellement lancé sur la Toile au mois de décembre de cette année-là. Le jeune homme fait ainsi partie de cette nouvelle génération de journalistes à peine trentenaires, qui font des réseaux sociaux un outil essentiel à leur travail, et sur lesquels les médias dit traditionnels misent tout pour s'assurer une place dans la nouvelle ère du web.

Tantôt animateur pour la radio privée, tantôt rédacteur pour son Lab, Paul Larrouturou se fait à ses débuts plutôt discret. Jusqu'à ce qu'une petite phrase ne vienne le révéler au grand public... Le journaliste se fait en effet remarquer un jour de mai 2013, pour une question posée à François Hollande lors d'une conférence de presse : "Pourquoi avez vous choisi de ne pas vous exprimer sur cet espace social (Twitter, ndlr.) ?". Si la réponse du Président de la République - "Quelle question ! Aurais-je manqué d'esprit de décision ? Serait-ce là la preuve de mes mauvais sondages ? Je n'aurais pas tweeté comme il convenait ?" - fait rire les "anciens" du métier, la question fait débat et le nom du ... "jeune loup" est cité partout sur la Toile.

Ainsi spécialisé dans l'information anecdotique, non sans une touche d'ironie voire de sarcasme, c'est assez naturellement que Paul Larrouturou passe à la rentrée 2014 sur le petit écran pour rejoindre l'équipe de terrain du Petit Journal. Il se charge des "off politiques", ratissant les couloirs des conférences de presse ou déambulant dans les manifestations scabreuses, à la recherche de vérités et (surtout) de petites phrases choc qui feront le tour des médias. Le reporter gagne alors davantage en visibilité. Car s'il ne se met pas particulièrement en scène devant la caméra, comme ses collègues Martin Weill et plus tard Hugo Clément, il se retrouve à quelques reprises au coeur de nouvelles controverses...

C'est notamment lui, avec l'ingénieur du son Boris Balducci et le cameraman Clément Brelet, qui se fait agresser par des militants d'extrême-droite - et Bruno Gollnisch, à coup de parapluie - lors du défilé traditionnel du 1er mai du Front National en 2015. De même que, après avoir suivi Yann Barthès dans sa nouvelle émission, Quotidien, présentée sur TMC depuis la rentrée 2016, c'est encore lui qui provoque le courroux de Dominique Strauss-Kahn au détour d'une conférence européenne... Lorsque Paul Larrouturou, certes insistant, tente d'avoir l'avis de l'homme politique sur la course à la présidentielle française, ce dernier s'empare de son micro pour le briser en deux avant de le jeter en l'air. De quoi encore assurer une séquence croustillante à son patron !

Ses dernières news

Toutes ses news
Bernard Tapie : en colère, son fils recadre Paul Larrouturou
Perrine Némard, Jellyfish France
02 septembre 2021

Bernard Tapie : en colère, son fils recadre ...

02 septembre 2021
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.