Peter Gabriel

©Abaca, AKM-GSI
Peter Gabriel développe très jeune un goût pour la musique, alors qu'il étudie en internat à l'école de Charterhouse, dans la ville de Godalming (Angleterre). Il forme bientôt un premier groupe, Garden Wall, avec Tony Banks au clavier, Anthony Phillips à la guitare et Mike Rutherford à la basse. La formation rock progressiste change finalement de nom en 1967, pour devenir Genesis.

Avec Peter Gabriel en leader, le groupe diffuse dès l'année suivante son premier single, The Silent Sun, suivi de l'album "From Genesis to Revelation" (1969). Si ce dernier passe relativement inaperçu, les quatre musiciens ne se découragent pas et enchaînent avec "Trespass" (1970), puis "Nursery Cryme" (1971). Ce dernier, marquant la première apparition du nouveau batteur de la formation, un certain Phil Collins, est le premier opus de Genesis à intégrer le Top 40 au Royaume-Uni. Et le groupe britannique connaîtra d'autant plus de succès avec son prochain effort musical, "Selling England by the Pound" (1973), qui les introduit sur le marché américain. Peter Gabriel, lui, se démarque déjà par ses performances scéniques, apparaissant sur scène dans des costumes toujours plus déjantés - à commencer par cette robe rouge couplée d'une tête de renard, suivie d'une fleur géante, d'un masque de vieillard ou encore d'ailes de chauve-sourie portées derrière sa crinière.

Après "The Lamb Lies Down" (1974) et une dernière tournée, l'artiste expérimental quitte Genesis pour voler de ses propres ailes. Son premier effort solo est titré à son nom, tout comme le seront les trois suivants... Ce qui poussera le public à leur trouver des appellations basées sur les pochettes de chaque album : "Car" (pour la voiture sur l'opus de 1977), "Scratch" (pour les griffures de celui de 1978), "Melt" (pour son visage à moitié fondu sur la jaquette de 1980), et enfin "Security" (titre donné cette fois par son label pour la commercialisation du disque de 1982 sur le marché américain).

Peter Gabriel rencontre déjà un certain succès en 1977 et 1978, notamment grâce aux singles Solsbury Hill et D.I.Y. Deux ans plus tard, le titre Games Without Frontiers se hisse en quarante-huitième position du classement américain. Puis le quatrième album éponyme du chanteur parvient à obtenir la certification or aux États-Unis, porté par le single Shock the Monkey en 1982. C'est par ailleurs à cette époque que l'artiste illuminé, qui interdit à un moment donné l'utilisation des cymbales à la batterie, commence à s'impliquer dans des projets parallèles montrant d'autant plus son engouement pour les musiques du monde. Il aide en effet à fonder cette année-là le festival international WOMAD (World of Music, Arts and Dance), dédié à faire découvrir l'art africain et oriental, pour lequel il remonte exceptionnellement le groupe Genesis le temps d'un concert.

En 1984, Peter Gabriel s'ouvre encore à de nouvelles voies (musicales) en signant la bande originale de "Birdy" d'Alan Parker, couronné du Grand Prix du Jury au Festival de Cannes. Deux ans plus tard, son cinquième album solo dénommé "So" fait un véritable carton, se hissant en tête des charts britanniques comme dans une confortable seconde place sur le classement américain. De cet opus émergent quelques-unes de ses plus célèbres chansons : Sledgehammer, faite numéro 1 aux États-Unis et raflant pas moins de neuf MTV Video Music Awards, Big Time, numéro 2, ou encore In Your Eyes, devenue culte depuis que Cameron Crowe l'ait choisie comme thème de sa comédie romantique "Say Anything" (1989) avec John Cusack.

Alors qu'il acquiert ainsi une grande notoriété, Peter Gabriel commence au même moment à s'investir dans l'humanitaire, lançant notamment la United Nations University for Peace puis s'embarquant dans quelques tournées organisées par Amnesty International, aux côtés de U2, Sting, Bruce Springsteen, Tracy Chapman ou encore Youssou N'Dour, qui a d'ailleurs participé à "So" et avec qui il collaborera souvent par la suite. Particulièrement sensible aux causes comme aux musiques du continent noir, le chanteur britannique chantera par ailleurs Biko lors d'un concert donné en honneur à Nelson Mandela au Wembley Stadium de Londres en 1988.

La même année, poursuivant son intérêt cinématographique, Peter ...
Gabriel signe une bande originale intitulée "Passion" pour "La dernière tentation du Christ" de Martin Scorsese - laquelle lui vaut son premier Grammy Award et une nomination aux Golden Globes. Après avoir fondé le label A Real World, dédié aux musiques ethniques en 1989, il revient ensuite en 1992 avec "Us", un sixième album studio inspiré de ses maux de coeur (un divorce d'avec son amour d'enfance, Jill Moore, puis sa rupture avec l'actrice Rosanna Arquette). Ce dernier se hisse, comme son prédécesseur, en deuxième position des charts américains, porté par les titres Digging in the Dirt et Steam, pour lequel il remporte une nouvelle paire de MTV Video Music Awards.

Après quoi l'ancien leader de Genesis fera attendre son public toute une décennie avant de revenir dans les bacs avec un nouvel opus. Ses fans peuvent toutefois patienter avec son "Secret World Live", vidéo enregistrée dans le cadre d'une tournée qui lui vaut en 1996 son deuxième Grammy Award. Le chanteur s'investit ensuite dans divers projets, comme la publication des CD-ROM interactifs "Xplora1: Peter Gabriel's Secret World" (1993) et "EVE" (1996), puis la réalisation du spectacle Millenium Dome à Londres pour célébrer le passage à l'an 2000.

Lorsqu'il présente finalement son septième album studio en 2002, intitulé "Up", le chanteur, auteur-compositeur et musicien semble malheureusement avoir perdu son public. Dépassé, il ne parvient même pas à remplir les salles lors de sa tournée américaine. Aussi préfère-t-il par la suite se consacrer à la composition de quelques bandes originales, signant notamment le titre Down to Earth pour le film d'animation à succès "WALL·E" (2008) des studios Pixar, pour lequel il décroche un nouveau Grammy Award.

En 2010, alors qu'il se voit introduit avec ses anciens acolytes de Genesis au Rock & Roll Hall of Fame, Peter Gabriel revient dans les bacs avec "Scratch My Back", album toutefois de reprises comme le célèbre Heroes de David Bowie - reprise qui figurera plus tard dans la série "Stranger Things". L'année suivante, il diffuse "New Blood", des enregistrements orchestraux de ses précédents tubes, puis présente en 2013 une suite à "Scratch My Back"... Intitulé "And I'll Scratch Yours", l'opus comporte cette fois des reprises de ses propres chansons par d'autres artistes comme Lou Reed, Arcade Fire, Paul Simon, Bon Iver ou David Byrne des Talking Heads.

Alors qu'il a été lui-même, pour ses efforts solos, introduit au Rock and Roll Hall of Fame en 2014, Peter Gabriel serait selon le magazine Rolling Stone en train de travailler à un nouvel album - de chansons originales cette fois. Or, si ce dernier aurait déjà un titre, "I/O", cela ferait plus de dix ans qu'il serait en travaux... Autant dire que l'attente peut encore être longue.

Discographie :

En solo :

2013 : And I'll Scratch Yours
2011 : New Blood
2010 : Scratch My Back
2002 : Up
1992 : Us
1986 : So
1982 : Peter Gabriel (Security)
1980 : Peter Gabriel (Melt)
1978 : Peter Gabriel (Scratch)
1977 : Peter Gabriel (Car)

Avec Genesis :

1974 : The Lamb Lies Down on Broadway
1973 : Selling England by the Pound
1972 : Foxtrot
1971 : Nursery Cryme
1970 : Trespass
1969 : From Genesis to Revelation

Récompenses :

2014 : Introduction au Rock and Roll Hall of Fame
2010 : Introduction, avec les autres membres de Genesis, au Rock and Roll Hall of Fame
2009 : Grammy Awards du Meilleur arrangement instrumental ou a cappella, pour Define Dancing, et de la Meilleure chanson dans un film, partagé avec Thomas Newman, pour Down to Earth dans "WALL·E"
1996 : Grammy Award du Meilleur enregistrement vidéo, pour "Secret World Live"
1994 : MTV Video Music Awards des Meilleurs effets spéciaux, pour Kiss That Frog
1993 : MTV Video Music Awards du Meilleur effet visuel et du Meilleur montage, pour Steam
1990 : Grammy Award du Meilleur album New Age, pour "Passion : Musique de La dernière tentation du Christ"
1987 : MTV Video Music Awards du Clip de l'année, du Meilleur clip masculin, du Meilleur clip concept, du Meilleur clip Expérimental, du Meilleur effet visuel, de la Meilleure réalisation, de la Meilleure réalisation artistique, du Meilleur montage, et de la Meilleure performance générale, pour Sledgehammer

Ses dernières news

Toutes ses news
10 groupes que l'on aimerait voir se reformer
Fabien Gallet
30 août 2017

10 groupes que l'on aimerait voir se reformer

30 août 2017
diaporama
Manu Katché, Yarol Poupaud, Tony Allen... Ces grands musiciens de l'ombre
Fabien Gallet
23 août 2017

Manu Katché, Yarol Poupaud, Tony Allen... Ces ...

23 août 2017
diaporama
Ces concerts de charité qui ont marqué les esprits
Jessica Rat
02 août 2017

Ces concerts de charité qui ont marqué les esprits

02 août 2017
diaporama
Paul McCartney annonce la réédition de "Flowers in the Dirt"
Clara Lemaire
19 décembre 2016

Paul McCartney annonce la réédition de ...

19 décembre 2016
article

Ses derniers films

Tous ses films

Peter Gabriel - Back to Front

concert
sortie le 1 janvier 2014
Peter Gabriel - Back to Front

Youssou Ndour : I bring what I love

documentaire
sortie le 14 avril 2010
Youssou Ndour : I bring what I love

Strange Powers: Stephin Merritt and The Magnetic Fields

documentaire
sortie le 1 janvier 2010
Strange Powers: Stephin Merritt and The Magnetic Fields

Wall-E

animation
sortie le 30 juillet 2008
Wall-E

Sa discographie avec

Toute sa discographie
 
0 commentaire - Peter Gabriel
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]