Phoenix

Phoenix©Getty Images

L'aventure du quartet commence officiellement en 1999, mais trois des membres du groupe - Thomas Mars, Deck d'Arcy et Christian Mazzalai - jouaient déjà ensemble lorsqu'ils étaient camarades de classe au lycée Hoche de Versailles. Laurent Brancowitz, le frère de Christian, quitte le groupe Darlin' qu'il avait créé avec Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo (futurs Daft Punk), pour les rejoindre en 1995. Le quartet prend le nom de Phoenix en 1997 et publie la même année un 45 tours : Party Time/City Lights. Le disque leur permet de signer un contrat avec le label Source (affilié à Virgin).
L'année suivante, le groupe commence à se faire un petit nom en accompagnant notamment le groupe Air sur les plateaux de télévision et en concert. Le premier single officiel de Phoenix paraît en 1999, en pleine vague french touch, courant auquel il est affilié momentanément aux côtés d'Air, Etienne de Crécy ou Alex Gopher. Leur chant dans un anglais sans accent leur permet d'être assimilés à la scène pop anglo-saxonne et internationale.
United, leur premier album, sort en juin 2000. Les chansons, entre pop seventies et rock FM, peinent à séduire le public et la critique en France. Ce qui n'est pas du tout le cas aux Etats-Unis, où le groupe rencontre davantage de succès. Leur single Too Young se retrouve même dans le film Lost in Translation (2003), de Sofia Coppola, et dans L'amour extra-large des frères Farrelly, lequel utilise aussi la chanson Summer Days, également extraite du premier LP de Phoenix.
Quatre ans plus tard, Phoenix ... s'essaye au R&B avec succès sur Alphabetical (2004). En plus des Etats-Unis, le groupe poursuit sa percée à l'internationale en séduisant la Grande-Bretagne, l'Allemagne, le Japon et la Suède. En France, il est toujours aussi peu connu. En 2006, Phoenix collabore à nouveau avec Sofia Coppola pour la bande-originale de Marie-Antoinette, dans lequel les membres apparaissent, jouant autour de Kirsten Dunst (Marie-Antoinette) au petit Trianon.
Il faut attendre 2009 et la sortie de leur album Wolfgang Amadeus Phoenix pour que le groupe rencontre enfin le succès en France. Le disque, en partie produit et mixé par Philippe Cerboneschi, alias Zdar, du groupe Cassius, atteint directement la 14e place du classement des ventes d'albums en France. Outre-Atlantique, le groupe devient le premier français à avoir l'honneur d'être invité sur le plateau de la célèbre émission américaine Saturday Night Live sur NBC. Il y joue notamment le single Lisztomania, qui devient un énorme succès et lui permettra de remporter quelques mois plus tard le Grammy Award du "meilleur album alternatif".
Toujours avec Philippe Zdar aux manettes, le groupe retourne discrètement en studio et enregistre le cinquième album, Bankrupt!. Le disque paraît en avril 2013 précédé du single Entertainment et permet aux Versaillais de remporter leur première Victoire de la musique, dans la catégorie "album rock de l'année".
Discographie :
2000 : United
2004 : Alphabetical
2006 : It's Never Been Like That
2009 : Wolfgang Amadeus Phoenix
2013 : Bankrupt!
Récompenses :
2010 : Grammy Award, catégorie "Meilleur album alternatif"
2014 : Victoires de la musique, catégorie "Album rock de l'année"

Ses dernières news

Toutes ses news
Philippe "Zdar" du groupe Cassius est mort : retour sur 5 collaborations
Fabien Gallet
20 juin 2019

Philippe "Zdar" du groupe Cassius ...

20 juin 2019
article
Ces stars américaines qui ont déjà craqué pour un(e) Français(e)
Émilie Nougué
22 janvier 2019

Ces stars américaines qui ont déjà craqué pour ...

22 janvier 2019
diaporama
Faites le plein de culture grâce à ces 10 festivals estivaux !
Laetitia Reboulleau
15 mai 2018

Faites le plein de culture grâce à ces 10 ...

15 mai 2018
diaporama
Philippe Katerine, bientôt invité sur le plateau de Jimmy Fallon aux USA
Fabien Gallet
14 novembre 2017

Philippe Katerine, bientôt invité sur le ...

14 novembre 2017
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.