Pierre Diot

Pierre Diot

À l'école déjà, Pierre Diot se montre l'âme d'un comique. Plus intéressé par pratiquer ses sketches, écouter du Brel, lire "Achille Talon" et flirter avec celle qui deviendra plus tard la mère de ses trois enfants, le gamin n'excelle pas en classe mais parvient tout de même à obtenir son bac. Après quoi il s'envole pour les États-Unis, à 18 ans, et découvre le stand-up. De plus en plus attiré par la scène, il tente bien d'entreprendre des études d'Histoire à son retour en France, mais se résout finalement à poursuivre sa passion. Le métier, il l'apprend au Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris et le pratique dès 1994 au sein du Théâtre de la Tempête à la Cartoucherie de Vincennes.

Après avoir partagé la scène du Théâtre de la Bastille avec Denis Podalydès, voilà que Pierre Diot fait ses premiers pas sur le grand écran sous la direction du frère de ce dernier, Bruno, dans "Dieu seul me voit" en 1996. Le comédien tiendra au cours de sa carrière divers petits rôles dans de nombreux films, dont "Sur mes lèvres" (2001) de Jacques Audiard, "Je crois que je l'aime" (2007) de Pierre Jolivet, "Bancs publics" (2009), pour lequel il retrouve Bruno Podalydès, "Superstar" (2012) de Xavier Giannoli, ou encore "Cloclo" (2012) de Florent Emilio Siri. Sans compter quelques participations aux programmes du petit écran français, notamment au sein de la série "Maigret", où il tient le rôle de Christiani entre 2002 et 2005, mais aussi dans un épisode d'"Engrenages" (2005), puis de "Platane" (2011) et dans des téléfilms comme "La dernière campagne" (2013) de Bernard Stora, où il incarne Franck Louvrier.

Mais c'est sur les planches que Pierre Diot trouve réellement sa place. Et plus particulièrement dans l'exercice du one man show, dans lequel il se lance dès l'an 2000 avec "Détournements". Huit ans plus tard, c'est la consécration : son spectacle "Définitivement allumé" est reconduit sur près de 800 représentations. Il accède alors à une émission qui va davantage participer à croître sa notoriété, intégrant en 2011 le casting d'humoristes qui se fait juger par l'équipe de Laurent Ruquier dans On n'demande qu'à en rire sur France 2. Rapidement éliminé, le candidat ne baisse pour autant pas les bras et retente l'aventure l'année suivante, parvenant cette fois à rester jusqu'à son vingt-cinquième passage.

En parallèle, Pierre Diot poursuit sa carrière sur scène, jouant son nouveau one man show ... "2016-2066" au théâtre Les feux de la rampe, puis partant en tournée dans l'Hexagone pour la pièce "Le Dindon" de Georges Feydeau, mise en scène par Philippe Andrieu. En 2014, l'humoriste revient en solo avec un nouveau spectacle intitulé "DIOT 2054". De même qu'il entame une nouvelle tournée nationale auprès de sa troupe du Théâtre de la Tempête, pour jouer "L'École des Femmes" de Molière sous la direction de Philippe Adrien. Également au casting de quelques nouveaux films en 2016, dont "Radin !" de Fred Cavayé, autant dire que Pierre Diot, infatigable, ne peut s'empêcher de jongler entre plusieurs projets.

Filmographie :

2016 : Radin!, de Fred Cavayé
2016 : La vache, de Mohamed Hamidi
2015 : Rosalie Blum, de Julien Rappeneau
2015 : La vie très privée de Monsieur Sim, de Michel Leclerc
2015 : La vie en grand, de Mathieu Vadepied
2014 : Les souvenirs, de Jean-Paul Rouve
2014 : On a failli être amies, d'Anne Le Ny
2014 : La ritournelle, de Marc Fitoussi
2013 : La dernière campagne, de Bernard Stora (Téléfilm)
2013 : Vive la France, de Michaël Youn
2012 : Superstar, de Xavier Giannoli
2012 : Adieu Berthe - L'enterrement de mémé, de Bruno Podalydès
2012 : Cloclo, de Florent Emilio Siri
2011 : Platane (Série TV)
2009 : La dame de trèfle, de Jérôme Bonnell
2009 : Bancs publics (Versailles rive droite), de Bruno Podalydès
2009 : Celle que j'aime, d'Élie Chouraqui
2009 : Coco avant Chanel, d'Anne Fontaine
2009 : Mac Orlan (Série TV)
2009 : Duel en ville, de Pascal Chaumeil (Téléfilm)
2008 : Seule, de Fabrice Cazeneuve (Téléfilm)
2008 : Groupe flag (Série TV)
2007 : Le pendu, de Claire Devers (Téléfilm)
2007 : Nous nous sommes tant haïs, de Franck Apprederis (Téléfilm)
2007 : Chez Maupassant (Série TV)
2007 : Je crois que je l'aime, de Pierre Jolivet
2007 : Les zygs, le secret des disparus, de Jacques Fansten (Téléfilm)
2006 : Boulevard du Palais (Série TV)
2006 : P.J. (Série TV)
2005 : Engrenages (Série TV)
2005 : Entre ses mains, d'Anne Fontaine
2005 : Imposture, de Patrick Bouchitey
2005 : Zim and Co., de Pierre Jolivet
2004-2002 : Maigret (Série TV)
2004 : Ordo, de Laurence Ferreira Barbosa
2004-1998 : Quai n° 1 (Série TV)
2003 : Bon voyage, de Jean-Paul Rappeneau
2003 : Un fils de notre temps, de Fabrice Cazeneuve (Téléfilm)
2002 : Un monde presque paisible, de Michel Deville
2001 : Vertiges de l'amour, de Laurent Chouchan
2001 : Sur mes lèvres, de Jacques Audiard
2000 : Suite en Ré, de Christian Faure (Téléfilm)
2000 : La parenthèse enchantée, de Michel Spinosa
1999 : La maladie de Sachs, de Michel Deville
1998 : Dieu seul me voit, de Bruno Podalydès

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Lola et ses frères - Bande annonce 1 - VF - (2017)
01:53

Lola et ses frères - Bande annonce 1 - VF - (2017)

Lola a deux frères : Benoit, qui se marie pour ...
20 mai 2019
Maryline - Bande annonce 2 - VF - (2017)
01:49

Maryline - Bande annonce 2 - VF - (2017)

Maryline a grandi dans un petit village. Ses ...
20 mai 2019
Rosalie Blum - Bande annonce 1 - VF - (2015)
01:30

Rosalie Blum - Bande annonce 1 - VF - (2015)

Vincent Machot connaît sa vie par cœur. Il la ...
18 décembre 2018

Vos réactions doivent respecter nos CGU.