Placebo

Placebo©Abaca, Larkin Mark/LFI/Photoshot

Avant d'incarner le groupe que tout le monde connaît aujourd'hui, Brian Molko jouait de la guitare à Londres. Il retrouve par hasard un ancien camarade d'école du Luxembourg, où il a grandi. Il s'agit de Stefan Olsdal, lui-même bassiste.
C'est alors que les deux compères s'associent pour monter un premier groupe : Les Ashtray Hearts. Une place de batteur étant libre, c'est Robert Schultzberg qui l'occupera jusqu'à se faire remplacer plus tard par Steve Hewitt. En 1995, naît officiellement Placebo à Londres.
Groupe à l'identité unique et très personnelle, Placebo puise sa force dans la personnalité très forte de son leader, Brian Molko. Chanteur doté d'une empreinte vocale reconnaissable, style androgyne, il rappelle à beaucoup l'artiste David Bowie qui s'avère être l'une de ses idoles absolues et avec qui il collaborera à plusieurs reprises. Il revendique d'ailleurs ses nombreuses influences, de Nirvana à Sonic Youth, en passant par Nine Inch Nails.
En 1996, Placebo signe chez Hut et leur premier album éponyme sort. Mais c'est l'année 1998 qui sera charnière pour le groupe, qui sort son deuxième opus en octobre, Without You I'm Nothing. L'album est un succès, notamment grâce à la chanson Pure Morning. Le titre de l'album sera d'ailleurs réinterprété avec David Bowie. Cerise sur le gâteau, le titre Every You, Every Me sera dans la bande originale du film Cruel Intentions sorti en 1999, leur offrant une large visibilité.
En 2000, c'est l'album Black Market Music qui s'installe dans les bacs, mais en 2003 apparaît surtout Sleeping With Ghosts, l'un des albums incontournables du groupe. Placebo explose en Europe et notamment en France, le single The Bitter End fait un carton mais Protect Me ... From What I Want, plus sensible et dramatique, fascine.
L'écrivain Virginie Despentes adaptera la chanson en français qui deviendra Protège-moi, et Gaspar Noé en réalisera le clip. Mais il ne s'agit pas de la seule collaboration "française" du groupe, puisque Brian Molko, très proche Nicola Sirkis avec qui il a partagé la scène à plusieurs reprises, collabore sur le morceau Pink Water de l'album Alice & June d'Indochine, sorti en 2005.
Après trois ans de concerts, les membres du groupe s'expatrient un peu partout à travers le monde, pour prendre du repos et chercher l'inspiration. En 2006 sort un album électro, Meds, qui sera rapidement suivi par le départ de Steve Hewitt, qui lance son propre groupe, Love Amongst Ruin. Il sera remplacé par l'Américain Steve Forrest du groupe Evaline, avec qui Placebo sort le très bon et très rock Battle For The Sun.
En 2012, Placebo sort discrètement et sous le label Vertigo un EP de 5 titres, B3. 2013 sera marquée par l'album Could Like Love.
L'année 2016 marque déjà les 20 ans de carrière du groupe, qui a par ailleurs annoncé une tournée anniversaire. A Place For Us To DreamTour doit démarrer à Aarhus au Danemark en octobre prochain, avec un nouveau batteur, puirsque Steve Forrest quitté le groupe en 2015.
Discographie :

2015 : MTV Unplugged (Live)
2013 : Loud Like Love
2012 : B3 (EP)
2009 : Battle For The Sun
2006 : Meds
2003 : Sleeping With Ghosts
2000 : Black Market Music
1998 : Without U I'm Nothing
1996 : Placebo
Récompense :

2009 : MTV Europe Music Award de la meilleure chanson alternative pour Infrared

Ses dernières news

Toutes ses news
Placebo met en vente ses pièces emblématiques
Fabien Gallet
20 septembre 2017

Placebo met en vente ses pièces emblématiques

20 septembre 2017
article
Benjamin Biolay, Phoenix, Metronomy au festival Beauregard 2017
Sébastien Jenvrin
17 mars 2017

Benjamin Biolay, Phoenix, Metronomy au ...

17 mars 2017
article
Ils ont chanté en français le temps d'un titre !
Clara Lemaire
08 mars 2017

Ils ont chanté en français le temps d'un titre !

08 mars 2017
diaporama
Renaud, Vianney et Placebo au Printemps de Bourges 2017
Sébastien Jenvrin
30 novembre 2016

Renaud, Vianney et Placebo au Printemps de ...

30 novembre 2016
article

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU