Portishead

Portishead©Getty Images

Le groupe est né de la rencontre entre Beth Gibbons et Geoff Barrow, lequel avait déjà travaillé sur l'enregistrement du mythique premier album de Massive Attack, Blue Lines (1991). De son côté, Beth chantait dans les pubs du sud-est de l'Angleterre. Le groupe commence à enregistrer la bande-originale d'un court-métrage réalisé par Geoff Barrow lui-même et intitulé To Kill a Dead. Une musique qui permettra au groupe de se faire remarquer par Go! Discs, qui le signe en 1993. La formation est alors composée de Beth Gibbons (chant), Geoff Barrow (claviers), Clive Deamer (batterie) et Adrian Utley (guitare).
Lorsque Dummy sort en 1995, Portishead s'impose comme le groupe emblématique du jeune mouvement trip hop. L'album est un vrai succès commercial, tant en Europe qu'aux États-Unis, tout comme les singles extraits de l'album, Glory Box et Sour Times. La presse britannique élit Dummy comme album de l'année. Le trio reçoit en ... 1995 le très convoité Mercury Music Prize, devançant les groupes Oasis et Blur ainsi que la chanteuse PJ Harvey.
En 1997, sort un deuxième album éponyme, porté par le single All Mine, qui ne reçoit pas le même succès. Après la sortie de l'album live Roseland NYC Live (1998), principalement enregistré au Ballroom Roseland de New York avec un orchestre de 35 musiciens, Beth Gibbons décide de tenter l'aventure en solo et publie Out of Season en 2002, en duo avec Rustin Man, pseudonyme de Paul Webb, ancien bassiste du groupe Talk Talk.
Durant des années, les rumeurs d'un troisième album de Portishead gonflent jusqu'à ce que ce dernier paraisse finalement en 2008, dix ans après le précédent enregistrement du groupe. Sobrement baptisé Third, il symbolise un renouveau du groupe.
Discographie :
1994 : Dummy
1997 : Portishead
2008 : Third
Récompenses :
1995 : Mercury Prize pour l'album "Dummy"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.