Raúl Castro

Raúl Castro©Abaca

Communiste dès l'âge de 22 ans, Raúl Castro réalise les mêmes études que son frère dans les meilleurs collèges jésuites de son pays. Marxiste dans l'âme, il prend part à l'attaque de la caserne de la Moncada le 26 juillet 1953. Emprisonné après cette sanglante attaque, il sera amnistié en 1955 par le dictateur Fulgencio Batista. Là, il rejoint le Mexique et planifie la guérilla des "barbudos" de Cuba, aux côtés de Fidel Castro et Ernesto "Che" Guevara.
C'est en décembre 1956 que le révolutionnaire donne le coup d'envoi de la guérilla qui durera 25 mois dans la Sierra Maestra et qui s'achèvera par l'entrée victorieuse des "barbus" à La Havane le 1er janvier 1959. Une victoire qui entraînera la fuite de Batista à l'étranger. Devenu ministre des Forces armées révolutionnaires en février 1959, un poste qu'il occupera jusqu'en 2008, il supervise alors les campagnes militaires cubaines à l'étranger dans les années 70 et participe au sauvetage de l'économie de son pays après la chute de l'Union soviétique en 1991.
Toujours en charge de la Défense, le ministre n'aura de cesse, durant la révolution cubaine, de fournir à Cuba une armée et des services secrets à la hauteur des ambitions internationales de son frère. Une armée qui prend une part de plus en plus importante dans ... l'économie et notamment dans le tourisme. Vu comme le "numéro deux" du régime castriste, il a été premier vice-président du Conseil d'Etat et des ministres de la République cubaine entre décembre 1976 et février 2008, ainsi que deuxième secrétaire du Parti communiste de Cuba.
Président par intérim à partir du 31 juillet 2005, suite à la maladie de Fidel, Raúl Castro est élu Président des Conseils d'Etat et des ministres de la République de Cuba le 24 février 2008, succédant ainsi à son frère. Occupant encore ce poste aujourd'hui, il est également le Premier secrétaire du Parti communiste cubain depuis le 19 avril 2011. Chef d'un pays d'économie socialiste, il lutte désormais contre la crise que connaît Cuba et est à l'origine de nombreuses réformes touchant le tourisme, l'agriculture, le numérique et Internet. Contribuant à l'ouverture de Cuba vers le monde extérieur, il a aussi assoupli les restrictions sur les voyages de citoyens hors de l'île et a donné aux résidents permanents le droit d'acheter et de vendre leurs propriétés.
Début 2016, le Président cubain est accueilli en France, à l'Elysée, par François Hollande pour prôner la diplomatie économique : c'est la première fois que le drapeau de Cuba flotte sur les Champs-Elysées. En 1995, la présence de Fidel Castro à l'Elysée avait alors été jugée "embarrassante".

Ses dernières news

Toutes ses news
La Havane : la destination glamour de 2016
Hélène Demarly
07 juin 2016

La Havane : la destination glamour de 2016

07 juin 2016
article
David Guetta a retrouvé l'amour : il officialise avec Jessica Ledon
Roxane Centola
03 février 2016

David Guetta a retrouvé l'amour : il ...

03 février 2016
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Les Collines de la terreur - bande annonce - VO - (1972)
02:06

Les Collines de la terreur - bande annonce - VO - (1972)

Au Nouveau Mexique, Chato, un métis indien, ...
31 août 2017

Ses derniers films

Tous ses films

South of the border

documentaire
sortie le 1 janvier 2009
South of the border

Les Collines de la terreur

western
sortie le 1 janvier 1972
Les Collines de la terreur

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU