Richard Anthony

Richard Anthony©Getty Images

À partir de 1958, il commence à adapter les succès de la pop anglo-saxonne en français. Une démarche qui deviendra sa marque de fabrique. C'est ainsi qu'il enregistre dans la langue de Molière les tubes You Are My Destiny de Paul Anka et Peggy Sue de Buddy Holly, mais, malgré une signature chez Columbia Records, cela ne convainc pas le public. Qu'à cela ne tienne, c'est en reprenant le morceau Three Cool Cats des Coasters que Richard Anthony connaît son premier succès, baptisé Nouvelle Vague. Écoulé à 500 000 exemplaires, ce 45 tours préfigure une série d'autres hits, dont Itsy bitsy petit bikini (1961), La leçon de twist (1962) ainsi que J'entends siffler le train (1962), qui sera le tout premier tube de l'été français.
Richard Anthony devient alors une idole des années yéyé, aux côtés de Claude François et Johnny Hallyday. Il poursuit son travail d'adaptation des tubes de la pop anglo-saxonne des sixties, et n'hésite pas à s'attaquer aux répertoires d'artistes féminines, comme le fameux It's My Party (1963) de Lesley Gore (C'est ma fête) ou encore l'excellent I Only Want To Be With You (1963) de Dusty Springfield (À présent tu ... peux t'en aller). Au cours de la décennie 60, le chanteur classe au total 21 chansons en numéro 1 des ventes françaises.
Les années 70 sont moins fastes pour Richard Anthony qui peine à renouveler le succès et à s'adapter aux nouveaux courants musicaux du glam-rock ou du disco. Il rejoint pourtant la tête des charts en 1974 avec la chanson Amoureux de ma femme et en 1978 avec J'irai. À cette époque, il s'installe à Los Angeles et fait le chemin inverse en adaptant des succès français en anglais, dont L'Été indien de Joe Dassin.
En 1997, il publie son autobiographie, Il faut croire aux étoiles, aux éditions Michel Lafon. En 2006, il participe à la tournée Âge tendre et tête de bois. Atteint d'un cancer depuis plusieurs années, Richard Anthony décède à son domicile de Pégomas (Alpes-Maritimes) dans la nuit du 19 au 20 avril 2015, à l'âge de 77 ans.
Discographie :
Let's Twist Again (1961)
J'entends siffler le train (1962)
En écoutant la pluie (1963)
La corde au cou (1964)
A présent tu peux t'en aller (1965)
Hello Pussycat (1965)
La terre promise (1966)
Aranjuez mon amour (1967)
Le sirop typhon (1969)
Senora la duena (1971)
Amoureux de ma femme (1974)
Non stop (1977)
Sentimental (1996)

Ses dernières news

Toutes ses news
Que reste-t-il des yéyés ?
Fabien Gallet
20 février 2018

Que reste-t-il des yéyés ?

20 février 2018
article
Ces stars qui nous ont quittés en 2015
Fabien Gallet
29 décembre 2015

Ces stars qui nous ont quittés en 2015

29 décembre 2015
diaporama
"La poupée qui fait non" : l'auteur Frank Gérald est décédé
Sébastien Jenvrin
10 août 2015

"La poupée qui fait non" : l'auteur ...

10 août 2015
article

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU