Richard Ashcroft

Richard Ashcroft©Getty Images, Photoshot

C'est au collège que Richard Ashcroft rencontre les futurs membres de The Verve, Simon Jones, Peter Salisbury et Simon Tong. Très dissipé en cours, ses professeurs l'appellent "le cancer de la classe", mais plusieurs remarquent déjà chez lui une grande intelligence. Fan de football et en particulier du joueur George Best, il pense d'abord à une carrière de footballeur professionnel. C'est finalement la musique qui l'emporte lorsqu'il grandit.

Ashcroft forme The Verve en 1990 avec Jones, Salisbury et Nick McCabe, qu'il rencontre ensuite à la fac. Bien connu pour son appétit pour la musique psychédélique et les drogues, le groupe devient l'une des références de la Brit Pop, mais se sépare en 1995. Malgré cet épisode, The Verve se reforme en 1997 avec un nouveau membre, Simon Tong, et accouche de l'un de ses plus grands albums, Urban Hymns, sur lequel se trouve le tube Bitter Sweet Symphony. Malheureusement le groupe ne résiste pas à la pression de la tournée et se sépare de nouveau en avril 1999.

Bien décidé à continuer la musique, Richard Ashcroft se lance en solo avec un premier album un an plus tard. En avril 2000 il sort Alone With Everybody, porté par les singles A Song for the Lovers et Money to Burn. Le disque est un franc succès et se classe directement numéro un des ventes en Angleterre. Son deuxième LP, Human Conditions arrive en ... 2002 et il est à nouveau bien reçu par la presse et le public. Mais Ashcroft disparaît l'année suivante, après avoir donné une poignée de concerts en Angleterre et assuré la première partie de Coldplay en Europe.

Le chanteur revient en 2005 lorsque Coldplay l'invite à nouveau à chanter Bitter Sweet Symphony lors d'un concert à Hyde Park à Londres. Très fan de The Verve, Chris Martin introduit le titre comme "l'une des meilleures chansons jamais écrites", et présente Ashcroft comme "le meilleur chanteur du monde". Son engouement est tel qu'il renouvelle l'intérêt du public pour le chanteur, alors un peu oublié. La même année Richard Ashcroft s'attèle donc à son troisième album studio et publie Keys to the World en 2006, qui arrive en troisième position des charts anglais.

En 2009, Ashcroft s'offre une petite pause musicale avec la création d'un nouveau groupe, RPA & The United Nations of Sound et sort le LP United Nations of Sound à l'été 2010. Mais le disque reste très confidentiel à son arrivée. Six ans plus tard, le chanteur est officiellement de retour en solo et annonce l'arrivée de son quatrième album studio, These People, dont la sortie est prévue le 20 mai 2016.

Discographie

2016 : These People
2010 : United Nations of Sound avec RPA & The United Nations of Sound
2006 : Keys To The World
2002 : Human Conditions
2000 : Alone With Everybody

Vos réactions doivent respecter nos CGU.