Richard Curtis

Richard Curtis©Abaca, Gebert Andreas/DPA/ABACA

Avant de devenir le réalisateur Néo-Zélandais préféré des Anglais, Richard Curtis fait ses classes en littérature anglaise à Oxford et se sert de ses études pour se tourner vers l'écriture de scenarii. Il rencontre alors une fois lancé dans le métier, un acteur déjà en pleine ascension, Rowan Atkinson. Le scénariste se fait un nom en écrivant les shows télévisés de ce dernier.
En 1989, il rédige le scénario du long-métrage "The Tall Guy", puis, l'année suivante, il crée le personnage déjanté de Mr. Bean dans une série qui fait de Rowan Atkinson une véritable star. Mais c'est le cinéma qui séduit vraiment Curtis et il se penche sur un genre encore assez peu exploité en Grande-Bretagne mais qui deviendra son emblème, la comédie romantique.
Il est à l'origine du scénario d'un film qui sera nommé aux Oscars, "Quatre mariages et un enterrement" (1993). Cette comédie bondissante et cynique sur le mariage permet également de révéler un acteur devenu incontournable, lié à jamais au genre de la rom-com, le très adoré de ces dames, Hugh Grant. Il réitère l'expérience en 1998 grâce au tandem parfait composé de Julia Roberts et Hugh Grant pour "Coup de foudre à Notting Hill". Le scénariste aurait eu l'idée du scénario après une nuit de réflexion, et décide également que tout le tournage aurait lieu dans son quartier. La fameuse porte bleue de Hugh Grant appartient d'ailleurs... A Curtis lui-même. Après avoir permis à Grant de confirmer ses lettres de noblesse en gentleman charmer, c'est cette fois Rhys Ifans qui s'attire la lumière des projecteurs en collocataire ahuri.
D'autres stars du cinéma britannique resteront fidèles aux histoires de Curtis, certes liées à l'amour et ses dénouements heureux mais façonnées grâce à un vrai sens du rythme, du quiproquo, des gaffes, parfois irrévérencieuses et osées, mais surtout grâce à des personnages finement dessinés, symboles d'un humour anglais contemporain. Kristin Scott Thomas, Emma Thompson ou encore l'éternel rival de Grant, Colin Firth, ont toujours occupé une place de choix dans ces comédies.
Toujours proche de Rowan Atkinson, le public doit également à Richard Curtis les scenarii de "Bean" ... (1997). Il s'attaque en 2001 au best-seller d' Helen Fielding, "Le Journal de Bridget Jones" dont il écrit l'adaptation en 2001. Il réitère l'expérience pour le deuxième volume des déboires de la célibataire la plus attendrissante d'Angleterre, avec "Bridget Jones : L'âge de raison", qui sort en 2004. Renée Zellweger donne alors la réplique à Firth et Grant.
Côté réalisation, il faut attendre des dizaines de scenarii pour que Richard Curtis daigne passer derrière la caméra. En 2003, il réalise son premier long-métrage, "Love Actually", une rom-com qui se déroule à la période de Noël et au casting haut de gamme qui mêle nouvelles têtes du cinéma britannique comme Keira Knightley ou Andrew Lincoln mais où il retrouve également ses collègues de toujours : Colin Firth, Liam Neeson, Hugh Grant, Rowan Atkinson, Bill Nighy et Emma Thompson. C'est un immense carton au box-office qui adoube Curtis en tant que réalisateur.
En 2009, il met en scène son second long-métrage, "Good Morning England", un "boat-trip" sur la folle équipe de disc jokeys d'une radio pirate embarqués en pleine mer du Nord dans les années 1960. Il y retrouve notamment Emma Thompson et Bill Nighy aux côtés de Philip Seymour Hoffman, Rhys Ifans, Nick Frost et Kenneth Branagh. La recette fonctionne une nouvelle fois à merveille.
Richard Curtis travaille actuellement sur le scénario de "The Little Mermaid", une adaptation du conte écrit par le danois Hans Christian Andersen. Le film actuellement en pré-production et réalisé par Rebecca Thomas met en scène la jeune actrice Chloë Grace Moretz.
Le scénariste et réalisateur est naturalisé citoyen britannique.
Pour l'anecdote, Richard Curtis trouve toujours le moyen de placer un "Bernard" dans ses scenarii. La rumeur voudrait qu'un Bernard lui ai volé sa compagne à la faculté. Chaque "Bernard" dans ses histoires ont à chaque fois le mauvais rôle... L'acteur Hugh Bonneville dans "Coup de Foudre à Notting Hill" incarne l'ami Bernie, un homme un peu perdu, pas très brillant et malchanceux avec les femmes.
Filmographie :

2013 : Il était temps
2009 : Good Morning England
2003 : Love Actually

Ses dernières news

Toutes ses news
James Bond 25 : Danny Boyle confirme travailler sur le film
Marine de Guilhermier
16 mars 2018

James Bond 25 : Danny Boyle confirme ...

16 mars 2018
article
Un film sur les Beatles par le réalisateur de Slumdog Millionaire ?
Marine de Guilhermier
05 mars 2018

Un film sur les Beatles par le réalisateur de ...

05 mars 2018
article
Love Actually 2 : Kate Moss au casting
Marine de Guilhermier
13 mars 2017

Love Actually 2 : Kate Moss au casting

13 mars 2017
article
Love Actually : Hugh Grant toujours Premier ministre dans la suite
Marine de Guilhermier
06 mars 2017

Love Actually : Hugh Grant toujours Premier ...

06 mars 2017
article

Ses derniers films

Tous ses films

Mamma Mia! Here We Go Again

musical
sortie le 25 juillet 2018
Mamma Mia! Here We Go Again

Red Nose Day Actually

comédie romantique
sortie le 1 janvier 2017
Red Nose Day Actually

La Petite Sirène

comédie romantique
sortie le 1 janvier 2017
La Petite Sirène

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU