Rita Hayworth

Rita Hayworth©Getty Images

C'est finalement à 17 ans et après quelques cours de diction que Rita Hayworth fait véritablement ses premiers pas sur grand écran dans L'Enfer avec Spencer Tracy, sous l'égide de la Fox. Elle peine ensuite à trouver des rôles d'envergure, se cantonnant à jouer les danseuses exotiques dans des films de série B, avant que Darryl F. Zanuck, le nouveau directeur de la Fox, ne mette un terme au contrat de l'actrice.
Elle rencontre alors l'homme d'affaires Edward C. Judson, son premier amour de 20 ans son aîné, qui parvient à lui décrocher quelques petits contrats. Prenant ses distances avec ses parents, Rita Hayworth, alors âgée de 19 ans, épouse Judson. Ce dernier entame alors une métamorphose totale du physique l'actrice (régime, couleur de cheveux, chirurgie esthétique) et la présente à Harry Cohn, le patron de la Columbia, qui tombe aussitôt sous son charme et lui propose un contrat de sept ans.
La jeune femme prend alors le pseudonyme de Rita Hayworth et tourne Criminels de l'air en 1937. Mais il faut attendre 1939 pour qu'elle se fasse réellement connaître du public grâce à un second rôle dans Seuls les anges ont des ailes de Howard Hawks, aux côtés de Cary Grant et Jean Arthur. Peu à peu, elle voit sa notoriété grimper avec des films comme Suzanne et ses idées de George Cukor ou la comédie musicale The Lady in question de Charles Vidor.
C'est finalement grâce à son rôle dans La Blonde framboise avec James Cagney qu'elle obtient son statut d'icone glamour. Une nouvelle célébrité qui permet à Rita Hayworth de tourner à deux reprises avec son idole, Fred Astaire, dans les comédies musicales L'Amour vient en dansant et O toi ma charmante. Notons également qu'elle devient, en 1941, l'une des pin-up préférées des GI américains pendant la Seconde Guerre Mondiale à la suite d'une célèbre couverture du magazine Life où elle pose dénudée sur son lit.
En 1942, elle divorce de Judson et rencontre Orson Welles, prêt à tout pour la séduire après avoir vu sa photo dans Life. Ils se marient l'année suivante, avant de donner naissance à une petite fille, Rebecca, en 1944. Une année également couronnée de succès pour l'actrice côté carrière, qui partage l'affiche de La Reine de Broadway avec Gene Kelly, l'un de ses plus grands triomphes au box-office. La consécration arrive deux ans plus tard avec Gilda, pour lequel elle retrouve une nouvelle fois son réalisateur fétiche, Charles Vidor. Le film, devenu un classique, l'érige définitivement au rang de femme fatale, un rôle qui lui colle désormais à la peau et qu'elle immortalise dans une scène musicale mythique où elle enlève ses gants de manière très sensuelle.
Si elle est à l'apogée de sa carrière, son mariage en revanche, bat de l'aile. Alors qu'ils divorcent, Orson Welles lui offre néanmoins l'un de ses plus beaux rôles dans La Dame de Shanghaï en 1948. Le film, bien que salué pour sa qualité, est un échec financier. Rita Hayworth décide alors de quitter Hollywood quelque temps et se réfugie en Europe. Là, elle rencontre le prince Ali Khan, qu'elle épouse en 1949. Ils ont une fille, Yasmin, mais divorcent en 1953.
Elle retrouve finalement le chemin des studios et enchaîne les tournages de L'Affaire de Trinidad, Salomé et La Belle du Pacifique, mais ne parvient jamais à retrouver le succès qu'elle a connu sur Gilda. Elle se voit désormais proposer des rôles de femmes mûres, devant céder les personnages de femmes fatales aux jeunes Marilyn Monroe ou Kim Novak.
L'actrice, dont la carrière est clairement sur le déclin, doit en plus faire face à une vie privée toujours aussi mouvementée, qui essuie deux nouveaux mariages ratés : avec le chanteur Dick Haymes tout d'abord, puis avec le producteur James Hill. Au cinéma, on la retrouve en 1957 dans L'Enfer des tropiques avec Robert Mitchum et dans La ... Blonde ou la rousse avec Frank Sinatra, ainsi qu'au côté de Gary Cooper en 1959 dans Ceux de Cordura, ou encore face à John Wayne en 1964 dans Le plus grand cirque du monde, mais les rôles intéressants se font de plus en plus rares.
Atteinte par la maladie d'Alzheimer dans les années 60, elle tourne son dernier film, un western intitulé La Colère de dieu, au côté de Robert Mitchum en 1972, et décède en 1987 à l'âge de 68 ans.
Filmographie :
Actrice
1935 : L'Enfer de Harry Lachmann
1935 : Under the Pampas Moon de James Tinling
1935 : Charlie Chan en Égypte de Louis King
1935 : Paddy O'Day de Lewis Seiler
1936 : Human Cargo d'Allan Dwan
1936 : Le Danseur pirate de Lloyd Corrigan
1936 : Meet Nero Wolfe de Herbert Biberman
1936 : Rebellion de Lynn Shores
1937 : Old Louisiana d'Irvin V. Willat
1937 : Hit the Saddle de Mack V. Wright
1937 : Trouble in Texas de Robert N. Bradbury
1937 : Criminels de l'air de Charles C. Coleman
1937 : Girls Can Play de Lambert Hillyer
1937 : The Game That Kills de D. Ross Lederman
1937 : Paid to Dance de Charles C. Coleman
1937 : Le Fantôme du cirque de Charles C. Coleman
1938 : Who killed Gail Preston ? de Leon Barsha
1938 : Special inspector de Leon Barsha
1938 : Miss Catastrophe d'Alexander Hall
1938 : Convicted de Leon Barsha
1938 : Juvenile court de D. Ross Lederman
1938 : The Renegade Ranger de David Howard
1939 : Homicide Bureau de Charles C. Coleman
1939 : The Lone Wolf Spy Hunt de Peter Godfrey
1939 : Seuls les anges ont des ailes de Howard Hawks
1940 : Musique dans mon coeur de Joseph Santley
1940 : Blondie on a Budget de Frank R. Strayer
1940 : Suzanne et ses idées de George Cukor
1940 : The Lady in question de Charles Vidor
1940 : L'Ange de Broadway de Ben Hecht et Lee Garmes
1941 : The Strawberry Blonde de Raoul Walsh
1941 : Affectionately Yours de Lloyd Bacon
1941 : Arènes sanglantes de Rouben Mamoulian
1941 : L'Amour vient en dansant de Sidney Lanfield
1942 : Mon amie Sally de Irving Cummings
1942 : Six destins de Julien Duvivier
1942 : Ô toi ma charmante de William A. Seiter
1944 : La Reine de Broadway de Charles Vidor
1945 : Cette nuit et toujours de Victor Saville
1946 : Gilda, film de Charles Vidor
1947 : L'Étoile des étoiles de Alexander Hall
1948 : La Dame de Shanghai de Orson Welles
1948 : Les Amours de Carmen de Charles Vidor
1952 : Champagne safari de Jackson Leighter
1952 : L'Affaire de Trinidad de Vincent Sherman
1953 : Salomé de William Dieterle
1953 : La Belle du Pacifique de Curtis Bernhardt
1957 : L'Enfer des tropiques de Robert Parrish
1957 : La Blonde ou la rousse de George Sidney
1959 : Tables séparées de Delbert Mann
1959 : Ceux de Cordura de Robert Rossen
1959 : Du sang en première page de Clifford Odets
1961 : Les Joyeux Voleurs de George Marshall
1964 : Le Plus Grand Cirque du monde de Henry Hathaway
1965 : Piège au grisbi de Burt Kennedy
1966 : Opération opium de Terence Young
1967 : Peyrol le boucanier de Terence Young
1969 : Le Bâtard de Duccio Tessari
1970 : Sur la route de Salina de Georges Lautner
1971 : The Naked Zoo de William Grefe
1972 : La Colère de Dieu de Ralph Nelson
Productrice
1948 : Les Amours de Carmen, film de Charles Vidor
1952 : L'Affaire de Trinidad, film de Vincent Sherman
1953 : Salomé, film de William Dieterle
1961 : Les Joyeux Voleurs de George Marshall

Ses dernières news

Toutes ses news
10 femmes fatales du grand écran
Marine de Guilhermier
01 mars 2018

10 femmes fatales du grand écran

01 mars 2018
diaporama
10 stars qui ont inspiré des personnages de films d'animation
Hawoly Ba
20 novembre 2015

10 stars qui ont inspiré des personnages de ...

20 novembre 2015
diaporama
L'Amour vient en dansant
27 décembre 2013

L'Amour vient en dansant

27 décembre 2013
on-tv-tonight
La Dame de Shangaï
06 décembre 2013

La Dame de Shangaï

06 décembre 2013
on-tv-tonight

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Seuls les anges ont des ailes - bande annonce - VO - (1939)
02:52

Seuls les anges ont des ailes - bande annonce - VO - (1939)

Au cours d'une escale à Barranca, un petit ...
29 août 2017
La Dame de Shanghai - bande annonce - VO - (1947)
01:49

La Dame de Shanghai - bande annonce - VO - (1947)

A Cuba, Michael, marin irlandais en quête d'un ...
01 septembre 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Seuls les anges ont des ailes

drame
sortie le 20 janvier 2016
Seuls les anges ont des ailes

La Blonde ou la rousse

comédie
sortie le 16 décembre 2015
La Blonde ou la rousse

La Dame de Shanghai

drame
sortie le 17 juin 2015
La Dame de Shanghai

Gilda

drame
sortie le 7 mai 2014
Gilda

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU