Rithy Panh

Rithy Panh©Getty Images

C'est en 1980 qu'il arrive en France, puis décide de se consacrer à un travail de mémoire à travers le cinéma. Il abandonne alors ses études de menuiserie pour intégrer l'Institut des Hautes Etudes Cinématographiques (IDHEC), dont il sortira diplômé en 1988.
Rithy Panh débute sa carrière en réalisant des documentaires pour lesquels il obtient de nombreux prix : Site 2 (1989), Cinéma de notre temps : Souleymane Cissé (1990), Cambodge, entre guerre et paix (1991). En 1994, il réalise son premier film de fiction Neak Srê (Les Gens de la rizière), présenté en compétition officielle au Festival de Cannes. En 1995, il est nommé co-responsable de l'Atelier Varan au Cambodge. L'année suivante, il réalise Bophana, une tragédie cambodgienne puis revient en 1998, avec son deuxième long-métrage de fiction, Un soir après la guerre, est présenté dans la catégorie Un Certain Regard au Festival de Cannes.
Cinéaste cambodgien le plus emblématique que le pays ait connu, il est le véritable fer de lance du mouvement artistique en faveur de la liberté du peuple cambodgien face à l'oppression Khmer Rouge, et s'inscrit dans une idéologie contestataire de la violence des hommes. Lui-même rescapé des camps de la mort, Rithy Panh n'aura de cesse d'employer son statut d'artiste libre et engagé afin de dénoncer les atrocités commises par le régime de Pol Pot. À mi-chemin entre le documentaire et l'oeuvre de fiction, sa filmographie se fait l'écho de cet engagement. Dès ses débuts, chacun de ses films va constituer un évènement critique fort. Bénéficiant ainsi de la reconnaissance du monde du cinéma, Rithy Panh laisse libre court à sa créativité et signe des oeuvres poignantes.
Il a largement poursuivi son oeuvre dans le domaine du film documentaire, notamment avec la réalisation de l'épisode La prothèse (1996) pour la série Lumière sur un massacre. En 2001, il revient avec Que La Barque se brise, que la jonque s'entrouvre, suivi des documentaires S-21, la machine de mort Khmere rouge en 2003, pour lequel il reçoit le prix François Chalais à Cannes, Les Artistes du théâtre brûlé en 2005, Duch, le Maître des forges de l'enfer en 2011. La même année, il réalise également ... le drame historique de guerre, Gibier d'élevage, avant de revenir en 2015 avec La France est Notre Partrie pour la série documentaire Docs interdits. Entre-temps, en 2004, le réalisateur, producteur et scénariste s'essaye au jeu d'acteur dans le film Holy Lola de Bertrand Tavernier, puis revient à la réalisation en 2008 et dirige Isabelle Huppert dans Un Barrage contre le Pacifique, adapté du roman de Marguerite Duras.
Régulièrement sélectionné et récompensé en festivals, Rithy Panh est revenu en 2013 sur la Croisette, où il a obtenu le prix Un Certain Regard du 66ème Festival de Cannes pour son documentaire L'Image manquante. En 2016, son film Exil est présenté à Cannes lors des séances spéciales du festival.
Filmographie :
Réalisateur
2016 : Exil (Documentaire)
2015 : Docs interdits (Série TV documentaire, 1 épisode)
2013 : L'image manquante (Documentaire)
2011 : Gibier d'élevage
2011 : Duch, le maître des forges de l'enfer (Documentaire)
2008 : Un barrage contre le Pacifique
2007 : Le papier ne peut pas envelopper la braise (Documentaire)
2005 : Les artistes du Théâtre Brûlé (Documentaire)
2004 : Les gens d'Angkor (Documentaire)
2003 : S-21, la machine de mort Khmère rouge (Documentaire)
2002 : Wide Angle (Série TV documentaire, 1 épisode)
2001 : Que la barque se brise, que la jonque s'entrouvre
2000 : La terre des âmes errantes (Documentaire)
1998 : Un soir après la guerre
1996 : Bophana, une tragédie cambodgiennne (Documentaire)
1996 : Lumière sur un massacre (Série TV, 1 épisode)
1994 : Les gens de la rizière
1991 : Cambodge, entre guerre et paix
1990 : Cinéma, de notre temps (Série TV documentaire, 1 épisode)
1989 : Site 2 (Documentaire)
Acteur
2004 : Holy Lola, de Bertrand Tavernier
Récompenses (principales) :
2013 : Prix Un Certain Regard au Festival de Cannes pour L'image manquante
2007 : Prix France Culture au Festival de Cannes
2003 : Prix François Chalais au Festival de Cannes pour S-21, la machine de mort Khmère rouge
2003 : Plaque d'Or du Meilleur Documentaire au Festival International du Film de Chicago pour S-21, la machine de mort Khmère rouge
2001 : Golden Matchstick au Festival du Film d'Amnesty International pour La terre des âmes errantes
1995 : Prix du Jury au Festival International du Film d'Hawaï pour Neak Srê
1989 : Licorne d'Or du Meilleur Documentaire au Festival International du Film d'Amiens pour Site 2

Ses dernières news

Toutes ses news
Le film Fatima remporte le Prix Louis-Delluc 2015
Hawoly Ba
16 décembre 2015

Le film Fatima remporte le Prix Louis-Delluc 2015

16 décembre 2015
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Le Chemin - bande annonce - (2017)
01:19

Le Chemin - bande annonce - (2017)

Camille a rejoint une mission catholique au ...
15 septembre 2017
D'abord, ils ont tué mon père - bande annonce - VF - (2017)
01:43

D'abord, ils ont tué mon père - bande annonce - VF - (2017)

L'histoire vraie de l'activiste ...
31 octobre 2017
D'abord, ils ont tué mon père - bande annonce 4 - VF - (2017)
01:11

D'abord, ils ont tué mon père - bande annonce 4 - VF - ...

L'histoire vraie de l'activiste ...
15 septembre 2017
L'Image manquante - bande annonce - VF - (2015)
01:34

L'Image manquante - bande annonce - VF - (2015)

Il y a tant d'images dans le monde, qu'on ...
08 septembre 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Le Chemin

drame
sortie le 6 septembre 2017
Le Chemin

D'abord, ils ont tué mon père

drame
sortie le 1 janvier 2017
D'abord, ils ont tué mon père

Exil

documentaire
sortie le 1 janvier 2016
Exil

L'Image manquante

documentaire
sortie le 21 octobre 2015
L'Image manquante

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU