Robert Bresson

Robert Bresson

Robert Bresson naît avec le siècle, en 1901, à Bromont-Lamothe en Auvergne. C'est seulement en 1934 qu'il réalise, en collaboration avec René Clair et Jean Vigo, son premier film intitulé "Affaires publiques". Ce court-métrage, qui narre l'histoire d'un dictateur, se voit conservé par la Cinémathèque française.

Il faut attendre 1943 pour voir sur grand écran le second film de Bresson, qui vient alors de passer un an en prison en Allemagne. Il s'agit du long-métrage "Les Anges Du Péché" auquel succède "Les Dames du Bois de Boulogne" (1945), film tourné en collaboration avec Jean Cocteau.

Ces deux films marquent le tournant de la carrière de Robert Bresson, qui décide de ne plus tourner qu'avec des "modèles", des acteurs non-professionnels. Il obtient d'eux quelque chose de plus pur, plus "absolu", selon ses propres mots, même si cela nécessite un travail intense.

Son chef-d'oeuvre reste sans aucun doute son adaptation du roman de Bernanos, "Journal d'un curé de campagne" en 1951. Tourné avec des modèles, ce film montre le parcours d'un curé atteint d'un cancer à la recherche de la grâce. Dieu est omniprésent dans les films de Bresson, fervent janséniste, doté d'une rigueur quasi monacale dans ses réalisations, si ce n'est austère.

Il remporte le prix de la mise en scène au Festival de Cannes en 1957 grâce à son film "Un condamné à mort s'est échappé" (1956). Ce film décrit avec minutie les moindres gestes de Fontaine, un détenu dans une prison lyonnaise en quête de liberté.

Cinq ans plus tard, à Cannes toujours, il décroche le Prix du jury pour ... "Le Procès de Jeanne d'Arc". Il adapte à nouveau un roman de Bernanos avec "Mouchette" en 1967. Puis Bresson décide de réaliser son premier film en couleur avec "Une femme douce", dont le rôle principal est tenu par Dominique Sanda, un "modèle" devenu actrice par la suite.

Les dernières années de sa carrière sont marquées par deux événements. Tout d'abord, il sort le recueil "Notes sur le cinématographe" où il exprime sa vision du septième art. Couvert de récompenses prestigieuses, il obtient notamment les plus grandes distinctions de divers festivals, de Cannes à Berlin, en passant par la Mostra de Venise. Bresson meurt en 1999, à 98 ans.

Filmographie :

1982 : L'argent
1977 : Le diable probablement
1974 : Lancelot du lac
1971 : Quatre nuits d'un rêveur
1969 : Une femme douce
1967 : Mouchette
1966 : Au hasard Balthazar
1962 : Le procès de Jeanne d'Arc
1959 : Pickpocket
1956 : Un condamné à mort s'est échappé
1951 : Journal d'un curé de campagne
1945 : Les dames du bois de Boulogne
1943 : Les anges du péché
1934 : Les affaires publiques

Récompenses :

1989 : Lion d'or d'honneur de la Mostra de Venise
1983 : Grand prix du cinéma de la création pour "L'argent"
1977 : Ours d'argent de la Berlinale pour "Le Diable Probablement"
1962 : Prix spécial du Jury pour "Le Procès de Jeanne d'Arc"
1957 : Prix de la mise en scène du Festival de Cannes pour "Un condamné à mort s'est échappé"
1950 : Prix Louis Delluc pour "Journal d'un curé de campagne"

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
L'argent - bande annonce - (1983)
00:29

L'argent - bande annonce - (1983)

Pour etre entre en possession, tout a fait ...
01 septembre 2017
Une Femme douce - Bande annonce 1 - VF - (1969)
01:05

Une Femme douce - Bande annonce 1 - VF - (1969)

Un homme retrouve le corps sans vie de sa ...
30 septembre 2019
Mouchette - Bande annonce 1 - VF - (1967)
02:04

Mouchette - Bande annonce 1 - VF - (1967)

Mouchette, au seuil de l'adolescence, vit ...
18 décembre 2018
Au hasard Balthazar - bande annonce - (1966)
01:56

Au hasard Balthazar - bande annonce - (1966)

La vie de l'âne Balthazar, plongé au milieu ...
08 septembre 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Le Chemin vers Bresson

documentaire
sortie le 1 janvier 1984

Le Chemin vers Bresson

L'argent

drame
sortie le 18 mai 1983

L'argent

Le Diable probablement

drame
sortie le 1 janvier 1977

Le Diable probablement

Lancelot Du Lac

drame
sortie le 1 janvier 1974

Lancelot Du Lac

Vos réactions doivent respecter nos CGU.