Robert Plant

Robert Plant©Abaca - Douliery Olivier

Plant montre un intérêt précoce pour la musique blues et le rock naissant, à travers des artistes comme Robert Johnson et Elvis Presley. Il quitte l'école assez tôt pour se consacrer à sa passion, et joue et chante avec plusieurs groupes de blues au cours des années 60. Sa vie change en 1968 lorsqu'il est repéré par Jimmy Page, alors guitariste du groupe Yardbirds, qui lui demande de les rejoindre pour former un nouveau groupe, aux côtés de John Paul Jones et de John Bonham. Led Zeppelin est né, et s'apprête à changer l'histoire du rock.
Led Zeppelin connaît un succès mondial et reste actif jusqu'en 1980, mais Robert Plant connaît quelques drames personnels avant la fin du groupe. En 1975, il est victime d'un accident de ... voiture dont il garde de graves séquelles à la jambe. En 1977, l'un de ses enfants, son fils Karac, meurt d'une maladie foudroyante. Enfin, le batteur John Bonham meurt en 1980 et entraîne avec lui la dissolution du groupe mythique.
Plant se lance ensuite dans une carrière solo et sort plusieurs albums au cours des années 80 et 90. En 2005, après une pause de quelques années, il sort l'album "Mighty ReArranger" qui le relance, et en 2007, il collabore avec Alison Krauss sur l'album "Raising Sand", qui remporte quatre Grammy Awards en 2009. Malgré quelques réunions ponctuelles le temps d'un concert, Led Zeppelin n'a jamais vraiment pu convaincre son légendaire chanteur de revenir pour de bon, laissant de nombreux fans attendre désespérément le retour de leur idole.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.