Roberto Duran

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Roberto Duran©Getty Images

Très vite surnommé "Manos de Piedra" (Mains de pierre) pour ses coups implacables, le boxeur panaméen gagne ses 32 premiers combats, dominant les plus grands à l'instar du panaméen Ernesto Marcel, du Japonais Hiroshi Kobayashi et du Britannique Ken Buchanan, qu'il défie le 26 juin 1972 au Madison Square Garden de New York. C'est à l'occasion de ce combat qu'il remporte, à l'issue d'un 13ème round survolté, le titre de champion du monde des poids légers.
Il se frotte par la suite au boxeur portoricain Esteban De Jesus, face à qui il ne se relève pas en novembre 1972. Deux ans plus tard, l'athlète d'1,70m se mesure de nouveau à lui et prend sa revanche tant attendue.
Au cours des années 1970, le boxeur défendra sa ceinture de poids légers à douze reprises. Gagnant l'intégralité de ses combats face à Carlos Palomino ou encore Zeferino Gonzalez, il change de catégorie de boxe à l'été 1980. Avec sa nouvelle ceinture de poids welter, Roberto Duran bat le tenant du titre du World Boxing Council (W.B.C.) Ray "Sugar" Leonard, alors invaincu en 28 combats.
En novembre de la même année, les deux légendes se retrouvent sur le ring. Le combat est rapidement plié, Duran abandonnant tout simplement le match pour cause de crampes d'estomac. Cette rencontre sera suivi d'une longue parenthèse de neuf mois pendant laquelle le boxeur s'éloigne des rings.
Son retour est marqué par un nouveau changement de catégorie : les poids super-welters. Pour inaugurer cette ceinture, il s'oppose à l'Américain Davey Moore le jour de ses 32 ans. Le match tourne au bain de sang, l'oeil de Moore cède et le 8ème round sonne la victoire de Duran, qui devient le 7ème boxeur à remporter le titre de champion du monde dans trois catégories de poids différentes.
La suite de sa carrière est marquée par ... un record : celui du nombre de rounds (15) tenus face au champion Marvin Hagler en 1983. Il connaît ensuite un coup dur contre l'étoile montante Thomas Hearns. Mis KO au 2ème round, le Panaméen ne se battra plus en professionnel pendant un an et demi à l'issue de ce naufrage.
De retour sur le ring en janvier 1986, il enchaîne les victoires en poids moyens jusqu'en 1988 et prouve alors à ceux qui voyaient déjà sa carrière finie qu'il en a encore sous le pied. Le 24 février 1989, 21 ans après ses débuts en professionnel, le boxeur bat Iran Barkley et devient pour la quatrième fois champion du monde dans une quatrième catégorie de poids.
Cette année-là il tente une nouvelle performance en portant la ceinture des poids super-moyens face à Sugar Ray Leonard. Cette nouvelle tentative est un échec pour le Panaméen, qui poursuivra une fin de carrière en dents de scie (blessure à l'épaule, arrêt d'un an et demi).
En 2001, suite à un accident de voiture, Roberto Duran raccroche les gants après avoir remporté au total 103 victoires sur 119 combats. L'ancien boxeur de 50 ans sort cette année-là un album de musique salsa.
Quinze ans plus tard sa carrière de boxeur est racontée à l'écran en dans le biopic Hands of Stone (2016), réalisé par Jonathan Jakubowicz, avec Edgar Ramirez dans le rôle-titre. Robert De Niro, John Turturro et Usher sont également présents au casting.
Palmarès :
Championnat du monde poids moyens de boxe anglaise le 24 février 1989
Champion face à Iran Barkley
Championnat du monde poids super-welters de boxe anglaise le 16 juin 1983
Champion
Championnat du monde poids welters de boxe anglaise le 20 juin 1980
Champion face à Sugar Ray Leonard
Championnat du monde poids légers de boxe le 21 janvier 1978
Champion face à Ken Buchanan

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU