Sean Kingston

Sean Kingston©Abaca

C'est donc tout naturellement que le jeune Kisean décidera, à l'instar de ses aînés, de faire carrière dans la chanson.
Comme tous les jeunes de sa génération, Sean Kingston est un grand utilisateur des réseaux sociaux. Sur la plateforme MySpace, il publie régulièrement ses chansons et les partage avec le grand public. C'est par ce biais qu'il est découvert par le producteur américain JR Rotem qui, séduit par sa musique aux accents caribéens oscillant entre reggae et pop, lui propose de rejoindre son écurie de chanteurs.
La machine est lancée au printemps 2007. À peine âgé de 17 ans, Sean Kingston dévoile le single Beautiful Girl. Avec un sample du mythique Stand by me de Ben E. King, le morceau explose les charts du monde entier et se lit sur toutes les lèvres. La même année, le petit génie de la musique sort son premier album éponyme qui ... se vendra à plus de 500 000 exemplaires.
Sean Kingston sort Tomorrow, son deuxième album, courant 2009. Doté des titres aux sonorités moins reggae que son prédécesseur, le disque compte dans sa liste de collaborateurs, le producteur Red One, ainsi que le chanteur Wyclef Jean. Une fois de plus, le succès est au rendez-vous.
Mais un terrible drame va frapper de plein fouet cette ascension. En mai 2011, le chanteur est victime d'un accident de jet-ski qui le plonge dans le coma. Il en sortira rétabli quelques mois plus tard et, sans répit aucun, reprendra le chemin des studios d'enregistrement. Ressuscité et revigoré, Sean sort Back 2 Life en septembre 2013. Habitué au son pop, il prend ici un virage plus hip hop, s'offrant les services des rappeurs US comme Wale et 2 Chainz.
Discographie :
2007 : Sean Kingston
2009 : Tomorrow
2013 : Back 2 Life

Vos réactions doivent respecter nos CGU.