Shohei Imamura

Shohei Imamura

Shohei Imamura est né le 15 septembre 1926 et décédé le 30 mai 2006. Ce réalisateur et scénariste fréquente le milieux des truands avant de devenir assistant réalisateur pour Schochiku et Nikkatsu, deux des plus grands studios japonais. En 1958, il réalise son premier long métrage Désir volé, qui illustre son goût pour les thèmes liés à la tradition rurale et aux métamorphoses de la société japonaise, tout comme, quelques années plus tard, Profond Désir des dieux (1968) ou La vengeance est à moi (1979).
Son œuvre fut, par ailleurs, constamment influencée par les désastres d'Hiroshima et de la Seconde Guerre Mondiale, c'est le cas d'Histoire ... du Japon racontée par une hôtesse de bar (1970) et de Pluie Noire (1989). Cette figure principale de la Nouvelle vague nippone, apparue dans les années 60, donne également beaucoup d'importance aux femmes, notamment dans Ces dames qui vont au loin (1975) ou La Ballade de Narayama (1983), pour lequel il remporta la Palme d'Or à Cannes, ainsi que pour L'Anguille (1997).
En 2001, il tourne De l'eau tiède sous un pont rouge, en compétition à Cannes, puis le court métrage collectif, 11'09''01 (2002), en hommage au 11 septembre. Une dizaine d'années plus tard, sort Série citoyens abandonnés (2011), une oeuvre posthume comprenant quatre documentaires inédits.

Ses derniers films

Tous ses films

Le Pornographe

comédie dramatique
sortie le 31 octobre 2018
Le Pornographe

Le Goût du riz au thé vert

comédie dramatique
sortie le 1 août 2018
Le Goût du riz au thé vert

Voyage à Tokyo

drame
sortie le 1 août 2018
Voyage à Tokyo

Eté précoce

comédie dramatique
sortie le 1 août 2018
Eté précoce

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.