Sidney Lumet

Sidney Lumet©Abaca - Guignebourg Denis

Avec un père acteur de théâtre Baruch Lumet et une mère danseuse Eugenia Wermus Lumet, le petit Sidney monte sur scène très tôt. Dès 4 ans, il arpente les planches du Yiddish Art Theatre de New York, puis décroche de nombreux rôles à Broadway dans les années 1930.
Enfant de la Grande Dépression, il se forge rapidement une opinion politique très forte qui transparait dans sa filmographie. Quand la Seconde Guerre mondiale éclate, il s'engage dans l'armée. Il n'a alors que 17 ans.

En 1947, le jeune Lumet fonde l'un de ses premiers ateliers Off Broadway mais c'est la télé qui lui apporte la popularité.
Sidney Lumet fait ses débuts en tant que metteur en scène au cinéma en 1957 dans "12 hommes en colère" qui remporte l'Ours d'or au Festival du Film de Berlin et 3 nominations aux Oscars. Trois ans plus tard, il dirige un monstre sacré du cinéma Marlon Brando dans "L'Homme à la peau de serpent" (1960).
Les années 1960 sont probablement la décennie la plus riche en succès pour Lumet avec notamment "Long voyage vers la nuit" (1962), "Point limite" (1964), "Le prêteur sur gages" (1964), "La colline des hommes perdus" (1965), "Le groupe" (1966). Dans les années 1970, "Serpico", une plongée dans la police corrompue de New ... York, avec Al Pacino en tête d'affiche s'inscrit comme l'un de ses plus grands succès critiques et commerciaux. Il adapte ces années-là le roman d'Agatha Christie, "Le Crime de L'Orient Express".

Sidney Lumet traverse les décennies avec talent et les succès s'amoncellent : "Network" (1976), "The Wiz" (1978), "Le prince de New York" (1981), "Piège mortel" (1982), "Le verdict" (1982), "À bout de course" (1988), "À la recherche de Garbo" (1984), "Family Business" (1989), "L'avocat du diable" (1993), jusqu'à son dernier film en 2007 "7h58 ce samedi-là".

En 1995, Sidney Lumet publie le livre "Making Movies" dans lequel il partage ses souvenirs de réalisateur et ses enseignements. Un ouvrage devenu une référence dans le milieu de la réalisation.

Le réalisateur a été marié 4 fois, avec Rita Gam (1949-1955), Gloria Vanderbilt (1956-1963), Gail Lumet Buckley avec qui il a eu deux enfants (1963-1978) et Mary Gimbel (1980 à sa mort).

Sidney Lumet décède des suites d'un lymphome le 9 avril 2011.

Récompenses :
2005 : Oscar d'honneur pour l'ensemble de sa carrière
1977 : Golden Globe du meilleur réalisateur pour Network, main basse sur la télévision
1960 : Meilleur réalisateur au Festival de San Sebastián pour L'Homme à la peau de serpent
1957 : Ours d'or à la Berlinale pour Douze hommes en colère

Ses dernières news

Toutes ses news
Le Crime de l'Orient-Express : Angelina Jolie en négociations
Marine de Guilhermier
13 juin 2016

Le Crime de l'Orient-Express : Angelina Jolie ...

13 juin 2016
article
Arrêtez-moi là : rencontre avec Reda Kateb, Gilles Bannier et Léa Drucker
Pauline Julien
07 janvier 2016

Arrêtez-moi là : rencontre avec Reda Kateb, ...

07 janvier 2016
article
Le Crime de l'Orient-Express : Kenneth Branagh sera Hercule Poirot
Pauline Julien
23 novembre 2015

Le Crime de l'Orient-Express : Kenneth Branagh ...

23 novembre 2015
article
Beyoncé devrait jouer dans la comédie musicale "The Wiz"
Sébastien Jenvrin
03 août 2015

Beyoncé devrait jouer dans la comédie musicale ...

03 août 2015
article

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Le Crime de l'Orient-Express - bande annonce - VO - (1974)
03:11

Le Crime de l'Orient-Express - bande annonce - VO - (1974)

Dans l'Orient Express qui conduit ses ...
29 août 2017
Meurtre au soleil - bande annonce 2 - VOST - (1982)
01:37

Meurtre au soleil - bande annonce 2 - VOST - (1982)

Hercule Poirot, enquêtant sur une affaire ...
16 mars 2018
Equus - bande annonce - VOST - (1978)

Equus - bande annonce - VOST - (1978)

Lors d'un accès de folie, le jeune Alan Strang ...
30 août 2017

Ses derniers films

Tous ses films

Le Crime de l'Orient-Express

suspense
sortie le 1 janvier 1974

Le Crime de l'Orient-Express

Equus

drame
sortie le 22 mars 1978

Equus

By Sidney Lumet

documentaire
prochainement

By Sidney Lumet

Vos réactions doivent respecter nos CGU.