Sidse Babett Knudsen

  • En bref
  • 3 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Sidse Babett Knudsen©Abaca, Mireille Ampilhac/ABACAPRESS.COM

Sidse Babett Knudsen (prononcer : Sisse Babett Knouzen, ndlr) est née à Copenhague en 1968, entourée d'un père photographe Ebbe Knudsen, d'une mère éducatrice Susanne Andersen et de ses deux frères, Lasse et Niclas. Ce n'est pas dans le hygge danois que la petite Babett grandit, mais en Afrique, en Tanzanie.

Sa vocation prend racine dans sa jeunesse. Curieuse du monde et grande voyageuse, elle arrive toute jeune femme à Paris, où elle commence un travail de jeune fille au pair et devient par la même occasion, bilingue.

Elle fait ses gammes au Théâtre de l'Ombre (1987-1990), alors qu'elle balbutie encore la langue de Molière. Elle continue de vivre dans l'Hexagone, joue au théâtre mais personne ne l'approche concernant le cinéma. Babett décide de retrouver son pays, le Danemark, où elle joue notamment du théâtre expérimental sur les scènes de la capitale, Copenhague.

L'actrice fait enfin face à la caméra pour des petites productions nationales, pour la télévision. Elle joue dans divers téléfilms et séries danois, série policière ou juridique. Même si elle est à peine populaire en tant que second rôle parmi les productions danoises, elle apparaît déjà comme une actrice lumineuse dans sa simplicité, avec un jeu très épuré, lui permettant facilement de jouer les femmes proches de la réalité.

En 2006, la réalisatrice Susanne Bier, très populaire au Danemark, la choisie pour incarner Helen Hansson, une femme au passé douloureux, qui retrouve son amour d'autrefois en la personne de l'acteur Mads Mikkelsen pour "After the Wedding". Le film est un beau succès, également nommé aux Oscars l'année d'après et au Bodil du meilleur film, récompense suprême au Danemark.

Babett s'impose est devient une vedette dans son pays, alterne entre films dramatiques et plus loufoques, notamment auprès de Nikolaj Lie Kaas, un autre cinéaste proche de Mikkelsen qui sert régulièrement un cinéma étrange, décalé et résolument excentrique.

Le tournant se fait en 2010 quand elle se voit confiée le premier rôle de la série "Borgen - Une femme au pouvoir". Elle incarne le personnage Birgitte Nyborg, une politique qui devient Premier ministre du Danemark. La série souhaite révéler au grand jour les intrigues du pouvoir entre coups bas et alliances, notamment lorsqu'une femme est au pouvoir. Diffusée sur Arte, elle rencontre un très grand succès auprès du public, auréolée du BAFTA de la meilleure série étrangère et contribue à l'engouement des spectateurs pour les séries scandinaves, friands de suspens et d'intrigues venus du froid... Encore aujourd'hui, l'actrice reconnaît que cette série fut un véritable tournant pour elle.

Les propositions affluent pour l'actrice qui ressent une nouvelle fois l'appel de la France et se tourne vers Paris où des projets s'offrent à elle. En 2014, elle fait cependant un détour chez le réalisateur britannique Peter Strickland pour le film "The Duke of Burgundy", un huis clos sur une romance lesbienne entre deux femmes adeptes du châtiment corporel. C'est un nouveau registre pour Babett qui montre un nouveau prisme de son jeu et est largement saluée par la critique.

Babett fait face ensuite à un Fabrice Luchini austère, en proie au souvenir nostalgique de l'amoureux, dans "L'Hermine" pour le réalisateur Christian Vincent, ce qui permet d'amorcer la "période française" de Knudsen. Entièrement tourné en français, l'actrice qui joue ... la Danoise Ditte et montre l'étendue de sa connaissance de la langue de Molière ainsi que l'infinie finesse de son personnage, une jurée pendant un procès français. Prestation applaudie, elle est par ailleurs récompensée aux César 2016 du prix de la meilleure actrice dans un second rôle. Le film remporte également le prix du meilleur scénario et du meilleur acteur pour Fabrice Luchini.

Babett continue d'éveiller la curiosité des cinéastes français et travaille par la suite avec Emmanuelle Bercot ("Mon Roi", "La tête haute", "Polisse"), pour qui elle incarne le médecin Irène Frachon, à l'origine de la découverte du scandale du Médiator. "La fille de Brest" sort alors en novembre 2016 et reçoit déjà d'excellentes critiques. Bien qu'Irène Frachon soit Française, Emmanuelle Bercot voyait en Knudsen la même énergie que la célèbre pneumologue. Avec humour, l'actrice confie à Paris Match : "J'étais persuadée qu'il y avait erreur, qu'ils m'avaient contactée à cause de mon prénom Babett à la consonance française." En réalité, c'est bien la légende Catherine Deneuve qui l'avait recommandée à la réalisatrice primée.

Comme son compatriote Mads Mikkelsen, l'actrice a su également attirer les projecteurs d'Hollywood sur elle. Lui a fait partie du casting de "Casino Royale" et le prochain film "Rogue One", Babett a déjà collaboré deux fois avec Tom Hanks pour les films "A Hologram for the King" et plus récemment "Inferno", nouveau volet des aventures de Robert Langdon, mis en scène par Ron Howard .

L'actrice figure également au casting de la prestigieuse série produite par Jonathan Nolan, frère de Christopher Nolan, "Westworld", intrigue haletante entre réalité et artificialité...

Filmographie :

2017 : Ikitie, d'Antti-Jussi Annila
2016 : Westworld (Série TV)
2016 : Inferno, de Ron Howard
2016 : La fille de Brest, d'Emmanuelle Bercot
2016 : A Hologram for the King
2015 : L'Hermine, de Christian Vincent
2014 : 1864 - Amour et Trahisons en temps de guerre (Série TV)
2014 : The Duke of Burgundy, de Peter Strickland
2014 : Kapkang, de Niels Arden Oplev
2010-2013 : Borgen - Une femme au pouvoir (Série TV)
2012 : Sover Dolly på ryggen ?, d'Hella Joof
2010 : Parterapi, de Kenneth Kainz
2009 : Over gaden under vandet, de Charlotte Sieiling
2008 : Blå maend, de Rasmus Heide
2007 : Til døden os skiller, de Paprika Steen
2006 : After the wedding, de Susanne Bier
2004 : Fakiren fra Bilbao, de Peter Flinth
2004 : Villa Paranoia, d'Erik Clausen
2004 : Preuve à charge (Série TV)
2003 : Se til venstre, der er en svensker, de Natasha Arty
2001 : Fukssvansen, de Niels Arden Oplev
2001 : Monas verden, de Jonas Elmer
2000 : Mirakel, de Natasha Arty
2000 : Max, de Trine Pill Christensen
1999 : Den eneste ene, de Susanne Bier
1999 : Mifune - Dogme III, de Søren Kragh-Jacobsen
1997-1998 : Strisser på Samsø (Série TV)
1998 : Motello, de Steen Rasmussen, Michael Wikke
19997 : Drengen de kaldte Kylling (Série TV)
1997 : Thérapie Russe, d'Eric Veniard
1997 : Gufol mysteriet (Série TV)
1997 : Taxa (Série TV)
1997 : Let's get lost, de Jonas Elmer
1996 : Charlotte og Charlotte (Série TV)
1995 : Juletestamentet (Série TV)
1994 : Jo vaerre, jo bedre (Série TV)

Récompenses :

2016 : César de la meilleure actrice pour "L'Hermine"
2011 : Prix de la meilleure actrice dans une série pour "Borgen" au Festival du film de Monte-Carlo

Ses dernières news

Toutes ses news
César 2016 : "Fatima", Catherine Frot et Vincent Lindon sacrés
Pauline Julien
27 février 2016

César 2016 : "Fatima", Catherine ...

27 février 2016
article
Inferno : Omar Sy face à Tom Hanks dans la suite de Da Vinci Code
18 février 2015

Inferno : Omar Sy face à Tom Hanks dans la ...

18 février 2015
news

Vos réactions doivent respecter nos CGU.