Slash

Slash©Abaca, Baxter

Saul Hudson est né en 1965 à Stoke-on-Trent en Grande-Bretagne. Sa maman Ola, connaît plutôt bien le monde du spectacle et surtout du rock puisqu'en tant que costumière de tournées, elle a dessiné la plupart des costumes de David Bowie, ou John Lennon, mémorables pour leurs couleurs et leur design unique. Son père quant à lui était un directeur artistique, spécialisé dans les jaquettes de disques. Il concevra le design de celles-ci pour Joni Mitchell et Bowie, également. De ce fait, Saul grandit dans un terreau artistique fort. Quand ses parents se séparent, Ola aura une petite aventure avec l'interprète de "Starman", homme que le futur Slash n'aimait pas beaucoup par ailleurs.

Son déménagement à l'âge de 11 ans à Los Angeles est véritablement un changement radical pour ce jeune garçon british, il découvre le soleil brûlant de la Californie et ce nouveau rythme de vie, l'imprègne particulièrement. Déjà, le gamin ne se trouve pas à l'école, il a peu d'amis et est relativement dans la lune. Il se trouve pourtant un copain, Lenny Kravitz. Jeune ado, ce n'est pas la guitare que le tente mais le BMX, une tendance sportive assez nouvelle pour l'époque et il y met tout son coeur.

Néanmoins, il obtient sa première guitare avant ses 16 ans, et il se prend de passion pour son nouveau jouet. Il s'y consacre corps et âme, faisant une croix quasi-définitive sur l'école et travaille l'instrument parfois près de 12 heures par jour. Son premier groupe, Tidus Sloan, l'emmène en tournée. Saul et l'école, c'est bel et bien fini. Nous sommes au tout début des années 1980 et Saul sent que la musique prend de plus en plus de place dans sa vie, surtout à Los Angeles, où le rock et les modes de vie alternatifs sont très à la mode. Il monte alors son premier groupe avec Steven Adler, baptisé Road Crew et dans la foulée Izzy Stadlin qu'il croise lui présente un certain Axl Rose qu'il écoute chanter.

Très vite, il ne manque qu'un bassiste et une entité propre peut se mettre en place : les Guns N'Roses sont nés en 1985. Saul se rebaptise Slash et est donc le guitariste principal, suivi d'Axl au chant, Steven Adler sera à la batterie, Izzy Stadlin également à la guitare et Duff McKagan un petit nouveau sera à la basse. Les premières chansons sont écrites, "Sweet Child o'Mine", "Paradise City" ou encore """ voient le jour.

En 1987, leur premier album sort, "Appetite for Destruction" après leur EP sorti en 1986, "Live ?!*@ Like a suicide". L'album est un carton absolu, il se vend à près de trente millions d'exemplaires à travers le monde.

En 1991, deux albums sortent en même temps, "Use Your Illusion I" et "Use Your Illusion II". Guns'N Roses connaît un succès énorme à travers la planète et Slash gagne ses galons de guitariste ultra-charismatique avec sa longue crinière d'ébène, ses lunettes noires et parfois son haut de forme. Même si son groupe est le coeur de son oeuvre, Slash en tant que guitariste virtuose travaille également au côté de Michael Jackson, que l'on peut entendre sur l'album "Dangerous".

A cette époque, Slash absorbe toutes les ... possibilités du monde du rock, y compris ses travers. Il touche à la drogue dure, l'héroïne notamment. Déjà, les premiers affrontements avec Axl Rose se font sentir, les deux comparses se confrontent durement, et Axl voit d'un très mauvais oeil la consommation abusive de Slash et menace constamment les autres de s'en aller si cela continue. Le guitariste s'entoure d'autres rockers et passe parfois au Viper Room, le club de Johnny Depp, connu pour son évènement dramatique : l'acteur River Phoenix, petit frère de Joaquin Phoenix trouvera la mort sur place par overdose.

Une pause s'impose pour les Guns N' Roses, en partie car les affrontements entre Axl et Slash deviennent personnels. Les Guns N' Roses se déchirent en 1993 et le 17 juillet 1993, la dernière note entre Slash et Axl est jouée au River Plate Stadium de Buenos Aires, en Argentine. Leurs déconvenues et disputes ont fait les choux gras de la presse rock et les disputes entre les deux sont innombrables. Parmi elles, lors d'un concert, Axl Rose n'hésitera pas à demander à l'un des agents de sécurité de sortir un membre du public qui arbore un t-shirt marqué du nom Slash.

Slash décide alors de monter sa propre formation en 1994 avec Matt Sorum et Gilby Clarke, tous deux actifs au sein de G N' R, les Slash's Snakepit. Il quitte défintivement le groupe mythique d'Axl en 1996 et prend la nationalité américaine. Son deuxième groupe sort deux albums, "It's Five O'Clock Somewhere" (1995) ainsi qu'un autre opus en 2000, "Ain't Life Grand". Slash continue de travailler fort, monte une autre formation plus blues, Slash's Blues Ball. En 2003, c'est au tour du groupe Velvet Revolver de se former, marquant un come-back éclatant pour Slash. En solo, il ne sortira que deux albums, un en 2008 et l'autre en 2012, année où les Guns N'Roses sont intronisés au Rock And Roll Hall of Fame à Cleveland. Axl ne se déplace pas pour l'évènement, étant au courant de la présence de Slash.

Après des années d'excès en tout genre, on lui découvre une cardiomyopathie sévère dont il survivra.

En 2016, les membres d'origine de Guns N' Roses se reforment après des années d'atermoiements, et lance une série de concerts dans les stades américains, passant même par le festival de Coachella.

Plus insolite, Slash est un passionné d'animaux et très engagé pour leur défense. Il s'est exprimé pour la défense de Billy, l'un des éléphants asiatiques du zoo de Los Angeles. Le gardien du zoo en personne s'était exprimé à l'agence Reuters pour témoigner des connaissances aiguës et précises de Slash sur l'environnement et particulièrement les animaux. Le site Mental Floss nous informe que Slash a possédé près de quatre-vingt serpents dans sa vie. On est (vraiment) rock'n'roll ou on ne l'est pas (du tout).

Discographie :

Guns N'Roses

1993 : The Spaghetti Incident?
1991 : Use your illusion II
1991 : Use your illusion I
1988 : G N' R Lies
1987 : Appetite for destructrion

Slash's Snakepit

2000 : Ain't Life Grand
1995 : It's Five O'Clock Somewhere

Velvet Revolver

2007 : Libertad
2004 : Contraband

Solo ou en collaboration avec Myles Kennedy & The Conspirators

2014 : World on Fire
2012 : Apocalyptic Love
2010 : Slash

Récompense :

2012 : Etoile sur le Hollywood Walk of Fame

Ses dernières news

Toutes ses news
10 choses que vous ignoriez peut-être sur Jimi Hendrix
Fabien Gallet
07 mars 2018

10 choses que vous ignoriez peut-être sur Jimi ...

07 mars 2018
diaporama
Ces come-back musicaux réussis
Fabien Gallet
31 janvier 2018

Ces come-back musicaux réussis

31 janvier 2018
diaporama
10 guitares héros emblématiques
Fabien Gallet
12 juillet 2017

10 guitares héros emblématiques

12 juillet 2017
diaporama
Ces chanteurs qui ont quitté leur groupe pour une carrière solo
Clara Lemaire
21 septembre 2016

Ces chanteurs qui ont quitté leur groupe pour ...

21 septembre 2016
diaporama

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU