St Germain

St Germain©Getty Images, Jean Baptiste Lacroix

Ludovic Navarre, alias St Germain, s'est lancé en musique après un accident qui a mis fin à ses espoirs de sportif. Le jeune homme se tourne vers les musiques électroniques, que ce soit la techno de Detroit ou l'électro, tout en s'intéressant au jazz, au blues, à la soul et au hip-hop. Il commence en tant que DJ dans les clubs parisiens et se lance dans la composition sur ordinateur. Pionnier de la French Touch, il lance son propre studio à domicile avec son ami Guy Rabiller, à Chatou (Yvelines). Les deux acolytes seront signés sur ce qui deviendra F Communications, le label de Laurent Garnier.

Ludovic Navarre enchaîne les pseudonymes avant d'opter définitivement pour St Germain en 1993, une référence aussi bien à sa ville natale, Saint-Germain-en-Laye, qu'au quartier ... de Saint-Germain-des-Prés, réputé dans les années 1950 pour ses clubs de jazz. En 1995, St Germain sort son premier album intitulé Boulevard, suivi en 1999 par From Detroit To St Germain, une compilation de ses EPs sous différents alias. Mais le succès arrive en 2000 avec l'album Tourist, sorti sur le label Blue Note et qui se vend à 4 millions d'exemplaires dans le monde, dont 800 000 en France. Un succès qui l'emmènera sur les routes du monde, où il enchaîne les concerts.

En 2002, St Germain signe la bande-originale du film Chaos, de Coline Serreau. Après des années d'absence, il revient en 2015 avec l'album Real Blues, qui mêle rythmiques africaines, sonorités blues et la voix du bluesman texan Lightnin' Hopkins.

Discographie :

Boulevard (1995)
Tourist (2000)
Real Blues (2015)

Ses dernières news

Toutes ses news
Les villes à voir à l'occasion d'un festival de musique
Hélène Demarly
02 juin 2016

Les villes à voir à l'occasion d'un festival ...

02 juin 2016
diaporama

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU