Tears for fears

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Tears for fears©Abaca, Flores Vince/Startraks/ABACA

Curt et Roland sont adloescents lorsqu'ils se rencontrent, dans leur ville de Bath en Angleterre. Tous deux se reconnaissent dans la vie de l'autre, relativement compliquée au niveau familial, où l'art va occuper une très large place. Dans les années 1970, le duo décide d'intégrer un groupe plutôt ska, Graduate. Ils touchent d'emblée une carrière professionnelle car Graduate sort un album qui fonctionne plutôt bien en Europe.

Comme beaucoup de formations musicales, la collaboration avec les autres membres s'étiole. Curt et Roland décident de travailler tous les deux ensemble. Fasciné par le travail du psychothérapeute Arthur Janov et sa théorie du cri primal (dont John Lennon était un fervent adepte), Roland décide de baptiser leur nouveau groupe Tears for Fears.

L'année de naissance du groupe est 1981, les singles s'enchaînent et leur premier album "The Hurting" est un immense succès en Europe. Le tandem travaille beaucoup et sort son deuxième opus deux ans plus tard, "Songs from the Big Chair", où le super single Everybody Wants to Rule the World devient un tube qui se hisse premier aux Etats-Unis. Mais la chanson qui devient un titre culte à travers les âges reste surtout Shout, morceau de six minutes qui réussit à s'imposer dans les charts de 25 pays. En 1986, Orzabal est même récompensé par deux Ivor Novello Awards pour ses talents d'auteur.

Tears for Fears est également en train de profiter d'un nouvel essor de l'industrie musicale et de sa production : "Songs from the big chair" est ... édité en compact disc, comme pour Dire Straits et les clips sont sans cesse diffusés sur MTV, la petite chaîne musicale qui monte...

Une pause de trois ans se fait pour le tandem qui revient en 1989 avec "The Seeds of Love" mais le lien entre les deux amis se détériore de plus en plus : conflits, dissensions mènent naturellement à un éclatement de Tears for Fears en 1992. Il faut attendre 1993 pour un comeback en bonne et due forme du duo, avec l'album "Elemental", suivi par un projet en solo pour Orzabal. Curt Smith s'écarte de la production du nouvel opus Tears for Fears et laisse Orzabal l'assumer seul, il s'agit de "Raoul and the Kings of Spain" qui ne rencontre pas le succès espéré.

Mais après des tournées et grâce à des fans toujours aussi fidèles, Tears for Fears renoue avec le succès en 2004 avec "Everybody Loves a Happy Ending" qui marque également le grand retour du duo après que Smith ait renoué avec Orzabal.

Même si Roland Orzabal et Curt Smith sont les deux membres iconiques de Tears for Fears, ils étaient régulièrement accompagnés de musiciens additionnels, notamment Will Gregory et Andrew Saunders, respectivement saxophoniste et guitariste, puis plus tard remplacés par Alan Griffiths et Josephine Wells.

Le 21 octobre 2013 paraît une édition deluxe de "The Hurting", sorti en 1983.

Discographie :

2004 : Everybody loves a happy ending
1995 : Raoul and the Kings of Spain
1993 : Elemental
1989 : Songs from the Big Chair
1983 : The Hurting

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.