Téléphone

Téléphone

L'histoire de Téléphone commence au Centre Américain de Paris, un soir de novembre. Jean-Louis Aubert et Richard Kolinka y donnent un concert, mais ils n'ont personne pour les accompagner. Ils trouvent à la dernière minute des musiciens de talents, Corinne Marienneau et Louis Bertignac, qui sans le savoir, rejoignent la future bande de copains qui fera vibrer les Français pendant la décennie qui suit.
Alors qu'ils n'ont encore qu'un point d'exclamation ("!") en tant que nom de scène, ils jouent déjà quelques compositions d'Aubert dont Hygiaphone et Métro, c'est trop ! et reprennent également des classiques du rock anglais. Au fil des concerts et des répétitions, l'alchimie opère. Ils prennent un de leurs amis comme manager, et se mettent à chercher des contrats.
Ils donnent leur premier concert sous le nom de Téléphone le 28 décembre 1976 au Gibus, prestigieux club parisien, puis l'ascension est fulgurante. Quelques mois plus tard, profitant de l'annulation de Blondie, Téléphone joue en première partie du groupe américain Télévision. Le concert est un succès et les critiques sont unanimes.
Téléphone enregistre alors son premier 45 tours auto-produit en public au Bus Palladium, puis le groupe est repéré un mois plus tard par grâce à un article paru dans le magazine Rock & Folk. Moins d'un an après la formation du groupe, ils signent un contrat pour trois albums avec la maison de disques Pathé-Marconi.
Leur premier album éponyme est une véritable révolution. Leurs prestations scéniques sont explosives, et le public a enfin trouvé son Rolling Stones français. Deux ans plus tard ils sortent Crache Ton Venin, qui atteint vite ... la deuxième place des ventes. Le single phare, La Bombe Humaine, devient un véritable hymne pour tous les adolescents qui reprennent en choeur le refrain.
Pour le quatrième album, Dure Limite, Téléphone signe chez Virgin pour cinq millions de francs. Son patron Richard Branson veut en faire un groupe international. Le groupe travaille alors avec Bob Ezrin, producteur de renom qui compte parmi ses collaborations Alice Cooper, Lou Reed, Pink Floyd ou bien encore Peter Gabriel. Avec des hits comme Ça, c'est vraiment toi et Cendrillon, l'album devient un des plus grand succès de Téléphone avec 700 000 exemplaires vendus.
Mais le groupe commencer à fatiguer. La version export de l'album destinée aux Etats-Unis avec six titres en anglais ne marche pas, et le public n'est pas au rendez-vous lors des concerts. La pression commerciale et les tournées incessantes commencent à mettre une mauvaise ambiance au sein du groupe. Leur dernier album, Un Autre Monde, réalisé dans la campagne anglaise est de loin leur plus mélancolique.
En 1984 ils entament ce qui sera leur ultime tournée mondiale et enchaînent les concerts. Le groupe se fréquente de moins en moins et le plaisir partagé sur scène n'est plus là. Téléphone annonce sa séparation le 21 avril 1986, et les membres partent chacun de leur côté faire une carrière solo.
Le 11 septembre 2015 le groupe se reformera partiellement sous le nom "Les Insus ?", et donnera trois concerts exceptionnels à Paris, Lille et Lyon.
Discographie :
1977 : Téléphone
1979 : Crache ton venin
1980 : Au coeur de la nuit
1982 : Dure Limite
1984 : Un autre monde

Ses dernières news

Toutes ses news
Téléphone : le groupe s'est formé grâce à une histoire de drogues
Fabien Gallet
04 décembre 2018

Téléphone : le groupe s'est formé grâce à une ...

04 décembre 2018
article
Carla Bruni : cette star de la musique qui a été sa colocataire
Hélène Demarly
04 novembre 2018

Carla Bruni : cette star de la musique qui a ...

04 novembre 2018
article
5 morceaux écrits pour un ami
Hélène Demarly
30 juillet 2018

5 morceaux écrits pour un ami

30 juillet 2018
article
10 titres incontournables des playlists de mariage
Dominique Lemoine
18 juillet 2018

10 titres incontournables des playlists de mariage

18 juillet 2018
diaporama

Vos réactions doivent respecter nos CGU.