The Doors

The Doors©Getty Images, Chris Walter

Les Doors se forment après la rencontre de Jim Morrison et Ray Manzarek en 1965 à UCLA, l'Université de Californie à Los Angeles. Frappé par l'intensité des textes de Morrison, Manzarek lui propose immédiatement de former un groupe. Le claviériste l'intègre alors à Rick & The Ravens qu'il forme avec ses frères Rick et Jim. Sur la proposition de Jim Morrison, ils se renomment The Doors, en référence au livre d'Aldous Huxley, The Doors of Perception, qui raconte l'expérience de l'auteur avec les drogues.
Après le départ de leur premier batteur Vince Thomas, Ray Manzarek rencontre son successeur, John Densmore, lors d'une conférence sur la méditation transcendantale. Musicien dans le groupe The Psychedelic Rangers, il les abandonne pour rejoindre The Doors, impressionné par le charisme de Jim Morrison. Désormais au complet, le groupe rentre en studio pour enregistrer une démo de six titres sur laquelle se trouvent notamment Moonlight Drive et Hello I Love You.
Déçus par la direction musicale que prend The Doors, les deux frères Manzarek, Rick et Jim, décident de quitter le groupe. Ils embauchent alors Robby Krieger, un guitariste de blues et de flamenco, également rencontré au cours d'une séance de méditation transcendantale. A la même époque Ray Manzarek découvre le clavier-basse Fender Rhodes dont le son remplace la guitare basse. Dès lors, le groupe n'embauchera plus aucun bassiste pour jouer sur scène avec eux.
Malgré des débuts difficiles, The Doors finit par signer sur le label Elektra. Il enregistre son premier album éponyme en septembre 1966, porté par le morceau Break On Through (To The Other Side) qui invite le public à passer "de l'autre côté" des apparences grâce à l'usage de la drogue. D'abord snobé par les critiques, le succès vient au printemps 1967 avec la sortie du single Light My Fire, qui devient un véritable hymne à l'amour, et atteint la première place du classement Billboard.
Quelques mois plus tard The Doors sort son deuxième album studio, Strange Days, qui exprime un sentiment de malaise et de solitude avec des titres commes You're Lost Little Girl ou Unhappy Girl. Devenu très populaire, le groupe véhicule la révolte et les jeunes de l'époque se reconnaissent dans leur musique et leurs paroles. Jim Morrison devient alors une icône et un sex-symbol adulé malgré sa réputation d'alcoolique, de drogué et de poète maudit.
Mais fin 1967, les difficultés commencent à arriver pour The Doors. Le succès du groupe va petit à petit déstabiliser Jim Morrison qui sombre ... progressivement dans les paradis artificiels. Les concerts deviennent de plus en plus chaotiques selon le degré d'alcoolisation du chanteur, et les membres du groupe doivent engager Bobby Neuwirth pour le surveiller.
C'est dans ces conditions qu'ils travaillent sur leur troisième album studio, Waiting For The Sun, un disque enregistré dans la tension et les disputes. Malgré tout, il est très bien reçu par le public, notamment la chanson pacifiste The Unknown Soldier et le tube Hello I Love You, la meilleure vente du groupe depuis Light My Fire.
Après un concert ovationné au Hollywood Bowl le 5 juillet 1968, The Doors s'envole pour une tournée européenne qui s'avère également être un succès. L'enregistrement de leur troisième album studio, The Soft Parade commence juste après, mais le désintérêt de Morrison pour le rock s'accroît de plus en plus : il n'écrit que quatre des neuf chansons de l'album. Malgré des sessions difficiles et de nouvelles dissensions au sein du groupe, The Soft Parade sort en juillet 1969 et devient disque d'or.
Courant septembre 1969, The Doors se met à travailler sur un cinquième album, Morrison Hotel, qui paraît en 1970 et reçoit des critiques extrêmement élogieuses à sa sortie. Les médias parlent alors du "retour" de The Doors car Jim Morrison est l'auteur de toutes les compositions de l'album. Leur dernière tournée achevée, le groupe continue les concerts un peu partout aux États-Unis mais Morrison a la tête ailleurs : il veut désormais devenir un poète reconnu.
Au début de l'année 1971, le groupe enregistre ce qui sera leur dernier album ensemble : L.A. Woman. Malgré de très bonnes critiques à nouveau, Morrison décide d'abandonner sa carrière de rockeur et de se consacrer à la production de films, tout en continuant à écrire de la poésie.
Il s'installe alors à Paris avec sa compagne Pamela Courson pour se concentrer sur sa création et décrocher de la drogue et de l'alcool, mais sa santé est préoccupante. Dans la nuit du 2 au 3 juillet 1971 le chanteur décède, officiellement d'une crise cardiaque dans sa baignoire, officieusement d'une overdose d'héroïne sans les toilettes du club Rock'n'Roll Circus.
Après la mort de Jim Morrison, The Doors sortira deux autres albums, Other Voices (1971) et Full Circle (1972) qui seront malheureusement boudés par le public et poussera le groupe à se séparer en 1973.
Discographie :
1972 : Full Circle
1971 : Other Voices
1971 : L.A. Woman
1970 : Morrison Hotel
1969 : The Soft Parade
1968 : Waiting for the Sun
1967 : The Doors
1967 : Strange Days

Ses dernières news

Toutes ses news
3 chansons pour partir à l'aventure
Fabien Gallet
19 avril 2019

3 chansons pour partir à l'aventure

19 avril 2019
article
10 albums classique rock à s'offrir en vinyle
Fabien Gallet
18 avril 2018

10 albums classique rock à s'offrir en vinyle

18 avril 2018
diaporama
Test : Quel groupe de rock 60's êtes-vous ?
Sébastien Jenvrin
10 mars 2017

Test : Quel groupe de rock 60's êtes-vous ?

10 mars 2017
article
alt-J dévoile l'hypnotisant "3WW" avant l'arrivée de son 3e album
Clara Lemaire
06 mars 2017

alt-J dévoile l'hypnotisant "3WW" ...

06 mars 2017
article

Vos réactions doivent respecter nos CGU.