The Fugees

  • En bref
  • 2 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
The Fugees©Abaca

En 1989, Pras Michel et Wyclef Jean, deux amis d'enfance passionnés par la musique et la culture hip-hop, décident de se lancer. Leur seul contact dans l'industrie musicale est le père d'une amie de Pras, qui n'est autre que Ronald Khalis Bell, le producteur et membre fondateur du groupe Kool & The Gang.
Grâce à lui, le duo a bon espoir de percer dans le milieu. Pras se met alors en quête de voix féminines pour compléter le groupe et fait appel à deux anciennes amies d'école, Lauryn Hill et Marcy. Si pour la première les choses se déroulent à merveille, pour la seconde, alors étudiante, l'aventure prendra fin pour cause d'emploi du temps trop chargé.
Le quatuor se transforme alors en trio et les répétitions peuvent débuter pour le groupe qui se fait connaître en 1989 sous le nom des Rap Translators. Tous trois rappeurs, ils insufflent un vent nouveau à la musique urbaine, mélangeant de nombreuses influences : la soul, le reggae mais surtout des mélodies caribéennes, style avec lequel ils ont grandi, Wyclef Jean et Pras Michel étant originaires d'Haïti, Lauryn Hill de Jamaïque.
Il faudra patienter jusqu'en 1993 pour entendre pour la première fois leur signature vocale sur l'album Unite de Kool & The Gang, dans lequel ils chantent sur le titre B Ball, un morceau en hommage à Miles Davis. La même année, le trio signe un contrat chez Ruffhouse Record, un label distribué par Columbia Records.
À l'aube de la sortie de leur premier album, Blunted on Reality (1994), le groupe se voit contraint de changer de nom pour éviter toute confusion avec un groupe homologue. Les Rap Translators deviennent alors les Fugees, en référence aux "refugees" (réfugiés), tous trois ayant grandi aux Etats-Unis mais étant d'origine caribéenne.
Leur premier album ne se fait pas très remarquer à ... sa sortie en 1994, contrairement au second, The Score, sorti deux ans plus tard. Le disque, qui comprend notamment les tubes Killing me softly, reprise de Roberta Flack, No woman no cry, réinterprétation du titre de Bob Marley & The Wailers, ou encore Ready or Not, un sample d'Enya, s'écoule à plus de 6 millions d'exemplaires.
Classé parmi les "100 meilleurs albums de rap" du magazine The Source en 1998, The Score entre dans le panthéon des albums de rap les mieux réussis et devient immédiatement un classique à avoir dans sa discothèque. Le succès est considérable, si bien que le groupe aux reprises audacieuses et au sens du rythme indéniable remporte deux Grammy Awards en 1997.
Malgré le succès, le groupe se sépare en 1997 suite à des tensions survenues entre Lauryn Hill et Wyclef Jean. Chacun des membres prend la route en solo, ainsi Lauryn Hill poursuit sa carrière de chanteuse au flow incroyable, Wyclef Jean devient producteur pour des groupes tels que les Destiny's Child ou Carlos Santana, et enfin, Pras Michel bifurque vers la musique de films.
Contre toute attendre, les Fugees réapparaissent sur le devant de la scène en 2004, à l'occasion d'un concert organisé dans le quartier de Bedford Stuyvesant à Brooklyn. S'ensuivront une prestation aux BET Awards en 2005 et quelques dates de tournée en Europe à la fin de l'année 2005. Un nouveau titre baptisé Take It Easy est dévoilé le 27 septembre 2005, mais est vivement critiqué, les fans ne parvenant pas à retrouver la patte de leurs débuts. Ce retour ne sera qu'un leurre, le groupe se séparant une seconde fois fin 2006.
Discographie :
1994 : Blunted on Reality
1996 : The Score
Récompenses :
1997 : Grammy Awards du Meilleur Album de rap et de la Meilleure performance vocale RnB par un groupe

Ses dernières news

Toutes ses news
Wyclef Jean des Fugees, victime d'un délit de faciès et arrêté par la police
Clara Lemaire
22 mars 2017

Wyclef Jean des Fugees, victime d'un délit de ...

22 mars 2017
article
10 reprises plus connues que leur version originale
Sébastien Jenvrin
26 octobre 2016

10 reprises plus connues que leur version ...

26 octobre 2016
diaporama

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.