The Horrors

The Horrors©Getty Images, Ferdaus Shamim

Au début des années 2000, Faris Badwan, Tom Cowan et Rhys Webb se rencontrent à Londres et partagent leur passion commune pour le garage-rock des années 1960, le post-punk gothique et la new-wave. C'est en 2005, avec l'arrivée de Joshua Hayward et Joseph Spurgeon que le groupe est devenu The Horrors, chaque membre utilisant un surnom : Faris Rotter (Faris Badwan), Joshua Third / Von Grimm (Joshua Hayward), Tomethy Furse (Tom Cowan), synthétiseur, Spider Webb (Rhys Webb) et Coffin Joe (Joseph Spurgeon).

Leurs premières compositions donnent naissance à un EP éponyme, qui sort en 2006 sur le label indépendant Stolen Transmission. Outre leurs surnoms cryptiques, dignes de personnages de bande dessinée, les membres de The Horrors cultivent un look romantico-gothique, tout de noir vêtus, visages pâles et les yeux maquillés à l'eye-liner. Le son, lui, est remuant, faisant la part belle aux guitares punk, à l'image des singles Sheena is a Parasite et Jack the Ripper. Deux titres que l'on retrouve sur le premier album des Anglais, Strange House, qui sort le 5 mars 2007. Le succès critique est assez large et attire les projecteurs sur ce jeune groupe qui ... incarne alors l'espoir du rock anglais.

Le 21 avril 2009, la sortie de Primary Colours confirme toutes ses promesses. Signé sur le label XL Recordings et produit par Geoff Barrow, du groupe Portishead, ce deuxième LP marque un tournant vers des sonorités shoegaze et une production plus dense. Un grand disque de rock, qui fait l'unanimité auprès de la critique spécialisée et convoque les fantômes de Joy Division, The Cure et My Bloody Valentine. L'album est nommé dans la short-list du prestigieux Mercury Prize (remporté par Speech Debelle) et sera élu plus tard "meilleur album de 2009" par le NME.

Si certains membres du groupe s'émancipent dans des projets parallèles depuis ce deuxième LP - Rhys Webb et Tom Cowan avec Spider and The Flies et, surtout, Faris Badwan avec Cat's Eyes (en duo avec la multi-instrumentiste Rachel Zeffira) -, The Horrors continuent de sortir des albums à intervalle régulier. C'est ainsi que sort Skying en 2011, suivi en 2014 par Luminous. Deux albums qui marquent un tournant vers la britpop, loin du garage-rock grand-guignolesque de leurs débuts.

Discographie :

2014 : Luminous
2011 : Skying
2009 : Primary Colours
2007 : Strange House

Ses dernières news

Toutes ses news
Quand Kaiser Chiefs sombre dans l'ultra commercial avec "Stay Together"
Clara Lemaire
20 octobre 2016

Quand Kaiser Chiefs sombre dans l'ultra ...

20 octobre 2016
article
TOY sort le single rock de l'automne "I'm Still Believing"
Sébastien Jenvrin
22 septembre 2016

TOY sort le single rock de l'automne "I'm ...

22 septembre 2016
article

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU