The Stone Roses

  • En bref
  • 5 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
The Stone Roses©Getty Images, Mike Prior

The Stone Roses est né dans la banlieue de Manchester sous l'impulsion de deux amis d'enfance, le guitariste John Squire et le bassiste Ian Brown. Les deux amis ont d'abord formé le groupe The Patrol au début des années 1980, en compagnie d'Andy Couzens (chant, guitare) et Simon Wolstencroft (batterie). En 1983, le groupe s'apprête à partir donner son premier concert lorsqu'il décide de se rebaptiser The Stone Roses et de faire chanter Ian Brown, recrutant Pete Garner pour assurer la basse. Alan Wren, dit Reni, remplace Simon Wolstencroft à la batterie.

Le groupe sort son premier single, So Young, en 1985. Un titre produit par Martin Hannett, responsable du son Joy Division. Progressivement, durant ces premières années d'activité, The Stone Roses change d'orientation musicale, passant du post-punk à de la jangle pop, aidé par le jeu de guitare de John Squire. Symbole de ce revirement esthétique, le single Sally Cinnamon sort en mai 1987. Andy Couzens quitte le groupe, bientôt suivi par Peter Garner, cédant son poste de bassiste à Gary Mounfield dit "Mani". En 1988, The Stone Roses signe sur le label Silverstone Records et sort le single Elephant Stone, produit par Peter Hook de New Order.

Mais le vrai décollage pour The Stone Roses intervient l'année suivante avec la sortie du single Made of Stone, qui est élu meilleur single de la semaine par le NME. Il est suivi rapidement, en mars 1989, par la sortie du premier album du groupe. Un disque produit par John Leckie et qui rencontre un véritable succès critique. Aidé par une série d'autres singles, She Bangs the Drums ou encore Fools Gold, le groupe séduit le public britannique. Côté look, le groupe emmené par Ian Brown arbore une coupe au bol, des t-shirts XL à motifs inspirés du dripping de Jackson Pollock et des pantalons baggy.

A l'époque, l'acid house fait un carton outre-Manche et les jeunes britanniques découvrent l'hédonisme distillé par ces nouveaux rythmes dansants et l'ecstasy qui va avec. D'autres groupes de rock indépendant surfent également sur cette tendance, tels que Happy Mondays, The Charlatans ou encore Inspiral Carpets. La presse locale parle alors du courant Madchester, en référence à un EP des Happy Mondays baptisé Madchester Rave On (1989). Vingt-sept ans après sa sortie, ... l'album The Stone Roses a été sacré "meilleur album britannique de tous les temps"- devant les Smiths et les Sex Pistols - par les lecteurs du NME. Ironie de l'histoire, le groupe d'Alan Wren, Mani, Ian Brown et John Squire n'a jamais été capable d'égaler ce premier coup d'essai.

Après son incroyable succès, le groupe a eu un différend avec le label Silvertone Records, qui l'a obligé à garder le silence durant cinq ans. En 1994, c'est dans la douleur que sort finalement Second Coming, sur le label Geffen Records. Après toutes ces années d'attente, le disque déçoit la critique et le public, d'autant qu'entretemps d'autres noms de la britpop ont fait florès, notamment Oasis qui s'inscrit dans la droite lignée de ses aînés mancuniens. Le batteur Reni quitte le groupe juste avant une tournée, il est remplacé par Robbie Maddix mais la tournée prévue pour le printemps 1995 est annulée. La même année The Stone Roses annule également sa venue au festival de Glastonbury, après que le guitariste John Squire se brise la clavicule. Le groupe parvient à jouer en Angleterre le 29 décembre 1995 dans l'enceinte du mythique Wembley Stadium. Quelques mois plus tard, en mars 1996, le guitariste et compositeur John Squire claque la porte. Cette décision, ajoutée aux envies de virée en solo d'Ian Brown, précipite la fin des Stone Roses.

Grosse surprise : le 18 octobre 2011, lors d'une conférence de presse à Londres, le groupe annonce officiellement sa reformation le temps d'une tournée mondiale, dont les trois premiers concerts auront lieu à Manchester, les 29, 30 juin et 1er juillet 2012, à Heaton Park. Les 220 000 billets prévus pour les 3 soirs s'arrachent en un peu plus d'une heure, ce qui en fait à ce jour la vente la plus rapide de l'histoire du rock anglais. Début 2016, le groupe annonce de nouveaux concerts pour juin 2016 à Manchester, Dublin, New York, Tokyo ainsi qu'un passage au festival T in the Park, en Ecosse. Un troisième album est également sur les rails et le groupe en a publié un premier extrait, All For One, le 12 mai 2016, soit le premier titre inédit du groupe en 22 ans.

Discographie :

1994 : Second Coming
1989 : The Stone Roses

Ses dernières news

Toutes ses news
Vers une reformation des Kinks en 2017 ?
Sébastien Jenvrin
08 novembre 2016

Vers une reformation des Kinks en 2017 ?

08 novembre 2016
article
The Radio Dept. : 3 bonnes raisons d'écouter "Running Out of Love"
Sébastien Jenvrin
20 octobre 2016

The Radio Dept. : 3 bonnes raisons d'écouter ...

20 octobre 2016
article
Comment Slash a failli faire partie des Stone Roses
Clara Lemaire
08 août 2016

Comment Slash a failli faire partie des Stone ...

08 août 2016
article
Blur va rééditer son premier album "Leisure"
Sébastien Jenvrin
27 juillet 2016

Blur va rééditer son premier album ...

27 juillet 2016
article

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.