Theresa May

Theresa May©Abaca, Somer

Après des études en géographie à l'Université d'Oxford, où elle rencontre le financier Phillip May, qu'elle épouse en 1980, Theresa May commence sa vie professionnelle auprès de la Banque d'Angleterre. Elle s'intéresse parallèlement à la politique, devenant conseillère municipale dans le quartier londonien de Merton en 1986. Il lui faudra toutefois attendre une décennie avant de voir sa carrière en tant que membre du parti Conservateur décoller.

En 1997, cette fille de révérend anglican remporte la circonscription de Maidenhead, ville du Berkshire dans le sud de l'Angleterre. Sous le gouvernement du parti travailliste de Tony Blair, Theresa May entre deux ans plus tard au cabinet fantôme. Elle y occupe divers postes en tant que secrétaire d'État fantôme, obtenant les portefeuilles de l'Education et de l'Emploi, des Transports, de la Famille ou encore de la Culture. En 2002, elle devient la première femme à hériter de la présidence du parti Conservateur, et fait parler d'elle en disant que ce dernier ne doit plus être considéré comme le "Nasty Party", littéralement le "parti des méchants".

Après avoir soutenu David Cameron dans son accession à la tête de file ... de l'opposition en 2005, Theresa May se voit récompensée cinq ans plus tard lorsque celui-ci devient Premier Ministre : elle décroche alors à la fois le poste de ministre des Femmes et des Egalités, qu'elle gardera jusqu'en 2012, et celui de secrétaire d'État à l'Intérieur, qu'elle maintiendra pendant six ans. La femme politique se caractérise alors par des positions strictes, en matière notamment de lutte contre la délinquance et d'immigration, ainsi que par son euroscepticisme.

Lorsque vient le référendum quant à la fameuse question du "Brexit" en 2016, Theresa May vote finalement pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne et évite les débats houleux qui divisent son parti. Aussi, à la victoire du "Oui" qui voit David Cameron présenter sa démission du Cabinet, la secrétaire d'État à l'Intérieur propose sa candidature aux élections législatives anticipées et se démarque vite parmi les favoris.

Après l'abandon de sa principale concurrente, la pro-Brexit Andrea Leadsom, Theresa May est officiellement nommée Premier Ministre du Royaume-Uni le 13 juillet 2016. Vingt-six ans après Margaret Thatcher, elle devient ainsi la deuxième femme dans l'Histoire britannique à prendre la tête du gouvernement.

Ses dernières news

Toutes ses news
10 bonnes raisons de rêver à une reformation d'Oasis
Fabien Gallet
18 septembre 2019

10 bonnes raisons de rêver à une reformation ...

18 septembre 2019
diaporama
Donald Trump : sa bourde sur le prince Charles, appelé "prince des Baleines"
Aurélie Ngambi
14 juin 2019

Donald Trump : sa bourde sur le prince ...

14 juin 2019
article
Donald Trump : le prix faramineux de sa visite diplomatique au Royaume-Uni
Aurélie Ngambi
04 juin 2019

Donald Trump : le prix faramineux de sa visite ...

04 juin 2019
article
Les femmes de la semaine du 18 au 24 mai 2019
Marine Cournede
24 mai 2019

Les femmes de la semaine du 18 au 24 mai 2019

24 mai 2019
diaporama

Vos réactions doivent respecter nos CGU.