Volker Schlöndorff

Volker Schlöndorff©Abaca, Marechal Aurore

C'est avec un programme d'échange scolaire que Volker Schlöndorff découvre la France au milieu des années 1950. S'il ne devait y rester que deux mois, il y passera finalement dix ans, obtenant son baccalauréat au Lycée Henri IV suivi d'un diplôme en sciences politiques à la Sorbonne. Mais ses visites régulières à la Cinémathèque française, où il rencontre quelques réalisateurs de la Nouvelle Vague, le dirigent finalement vers le septième Art. Le jeune homme réalise déjà son premier court, "Wen kümmert's", en 1960, puis se tourne vers quelques cinéastes réputés de l'Hexagone pour faire ses armes en tant qu'assistant-réalisateur : auprès de Jean-Pierre Melville sur "Léon Morin, prêtre" (1961) et "Le doulos" (1963), au côté d'Alain Resnais pour "L'année dernière à Marienbad" (1961) et enfin avec Louis Malle sur "Le feu follet" (1963) et "Viva Maria !" (1965).

C'est finalement de retour dans sa patrie que le cinéaste en herbe réalise son premier long. "Le désarroi de l'élève Törless" (1966), sur une adaptation d'un roman de Robert Musil, rencontre un grand succès notamment à Cannes, où il reçoit le prix de la critique. Si ce premier essai le propulse d'emblée à la tête du mouvement dit du Nouveau Cinéma Allemand, il faut attendre près d'une décennie avant que Volker Schlöndorff ne renoue avec le succès grâce à "L'honneur perdu de Katharina Blum" (1975), coréalisé avec l'actrice Margarethe von Trotta. Marié à cette dernière depuis 1971, il la dirige l'année suivante dans "Le coup de grâce" (1976) puis se tourne vers le genre documentaire, participant notamment au collectif "L'Allemagne en automne" (1978) centré sur la R. F. A..

La consécration vient toutefois d'une autre collaboration en 1979, avec le scénariste français Jean-Claude Carrière, lorsqu'ils signent ensemble l'adaptation cinématographique d'un roman signé du futur Nobel littéraire Günter Grass. "Le tambour", centré sur le personnage d'Oskar (David Bennent) qui refuse de grandir alors que son pays voit la montée du nazisme, remporte non seulement la Palme d'Or à Cannes - ex aequo avec l'"Apocalypse Now" de Francis Ford Coppola - mais aussi l'Oscar du Meilleur film étranger. Fort de ce succès, le réalisateur allemand, dorénavant installé aux États-Unis, enchaîne alors les projets internationaux, se forgeant une réputation pour ses adaptations de classiques littéraires. Il met notamment en scène "Un amour de Swann" (1984) de Marcel Proust, toujours épaulé de Jean-Claude Carrière et soutenu par les acteurs Jeremy Irons, Ornella Muti, Alain Delon et Fanny Ardant. Puis tourne le "Mort d'un commis-voyageur" (1985) d'Arthur Miller avec Dustin Hoffman et John Malkovich pour le petit écran américain.

Lorsque le mur de Berlin finit par tomber, et après une dernière grosse production ... américaine - "La servante écarlate" (1990) avec Natasha Richardson, Faye Dunaway et Robert Duvall - Volker Schlöndorff décide de revenir en Allemagne. Divorcé de Margarethe von Trotta en 1991, il épouse l'année suivante Angelika Gruber et prend la tête des Studios Babelsberg. S'il connaîtra le succès localement, notamment avec "Les trois vies de Rita Vogt" (2000) primé à la Berlinale, le cinéaste ne rompt toutefois pas complètement ses liens à l'international. Bientôt honoré de la Légion d'honneur dans l'Hexagone, il collabore encore avec le scénariste français Jean-Claude Carrière et avec l'acteur américain John Malkovich pour "Le roi des Aulnes" (1996), dirige ensuite Woody Harrelson et Elisabeth Shue dans "Palmetto" (1998), Philippe Torreton dans "Ulzhan" (2007), puis André Dussolier ainsi que Niels Arestrup dans l'acclamé "Diplomatie" (2014), auréolé aux César. C'est enfin avec un film situé aux États-Unis, "Retour à Montauk", basé sur un roman de Max Frisch, que Volker Schlöndorff devrait prochainement faire son retour dans les salles obscures.

Filmographie :

2017 : Retour à Montauk
2014 : Diplomatie
2011 : La mer à l'aube
2007 : Ulzhan
2006 : Strajk - Die Heldin von Danzig
2006 : Billy Wilder: confessions (Documentaire TV)
2005 : Enigma - Eine uneingestandene Liebe (Téléfilm)
2004 : Der neunte Tag
2002 : Ten Minutes Older: The Cello (Collectif)
2002 : Ein Produzent hat Seele oder er hat keine (Documentaire TV)
2000 : Les trois vies de Rita Vogt
1998 : Palmetto
1996 : Lumière sur un massacre (Série TV)
1996 : Le roi des aulnes
1992 : Billy Wilder, wie haben Sie's gemacht? (Série TV)
1992 : The Michael Nyman Songbook (Documentaire)
1991 : The Voyager
1990 : La servante écarlate
1987 : Colère en Louisiane (Téléfilm)
1985 : Mort d'un commis-voyageur (Téléfilm)
1984 : Un amour de Swann
1982 : Krieg und Frieden (Documentaire collectif)
1981 : Le faussaire
1980 : Der Kandidat (Documentaire)
1979 : Le tambour
1978 : L'Allemagne en automne (Collectif)
1977 : Nur zum Spaß, nur zum Spiel (Documentaire)
1976 : Le coup de grâce
1975 : L'honneur perdu de Katharina Blum
1975 : Nouvelles de Henry James (Série TV)
1974 : Übernachtung in Tirol (Téléfilm)
1972 : Strohfeuer
1972 : Un crime ordinaire
1971 : Aspekte (Documentaire TV)
1971 : Der plötzliche Reichtum der armen Leute von Kombach (Téléfilm)
1970 : Baal (Téléfilm)
1969 : Michael Kohlhaas - Der Rebell
1967 : Der Paukenspieler (Collectif)
1967 : Mord und Totschlag
1966 : Les désarrois de l'élève Törless

Récompenses :

2015 : César de la Meilleure adaptation, partagé avec Cyril Gely, pour "Diplomatie"
2002 : Légion d'Honneur
2000 : Prix Blue Angel au Festival international du film de Berlin, pour "Les trois vies de Rita Vogt"
1996 : Prix Unicef au Festival international du film de Venise, pour "Le roi des aulnes"
1979 : Palme d'Or au Festival de Cannes, pour "Le tambour"
1966 : Prix FIPRESCI au Festival de Cannes, pour "Les désarrois de l'élève Törless"

Ses dernières news

Toutes ses news
Charles Aznavour : la 44e cérémonie des César lui sera dédiée
Solène Filly
05 octobre 2018

Charles Aznavour : la 44e cérémonie des César ...

05 octobre 2018
article
Ils ont menti pour décrocher un rôle !
Wesley Bodin
25 mars 2016

Ils ont menti pour décrocher un rôle !

25 mars 2016
diaporama

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Retour à Montauk - bande annonce - VOST - (2017)

Retour à Montauk - bande annonce - VOST - (2017)

Il y a un amour dans la vie, que tu n'oublies ...
14 septembre 2017
Le Doulos - bande annonce - (2015)
02:13

Le Doulos - bande annonce - (2015)

A sa sortie de prison, Maurice Faugel apprend ...
31 août 2017

Ses derniers films

Tous ses films

L'Année dernière à Marienbad

drame
sortie le 19 septembre 2018
L'Année dernière à Marienbad

Léon Morin, prêtre

drame
sortie le 25 octobre 2017
Léon Morin, prêtre

Retour à Montauk

drame
sortie le 14 juin 2017
Retour à Montauk

Le Doulos

suspense
sortie le 13 mai 2015
Le Doulos

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU