Yannick Alléno

  • En bref
  • 1 news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Yannick Alléno©Abaca

En 1984, il s'inscrit dans une formation en hôtellerie au lycée Santos-Dumont de Saint-Cloud et termine major de sa promotion.

Deux ans plus tard, il monte les échelons et devient apprenti en pâtisserie à l'Hôtel Lutetia dans le 6ème arrondissement de Paris, puis commis à l'hôtel Royal Monceau dans le 8ème arrondissement.

Bien décidé à faire ses preuves dans le milieu, le Francilien fait le tour de Paris, de l'Hôtel Le Meurice en 1992, à l'hôtel Scribe en 1999, en passant par le restaurant Drouant en 1994. Recruté à chaque fois à un poste différent (demi-chef, chef de partie, chef adjoint, chef de cuisine), il arrive au sommet en 2003, vingt ans après avoir débuté dans le métier et reçu de hautes distinctions (Vice-champion du monde de cuisine du Trophée Paul Bocuse, Maître cuisinier de France, etc.).

Nommé chef cuisinier du restaurant de l'hôtel Le Meurice, qui compte une brigade de 74 personnes, il devient l'un des chefs français les plus réputés de la capitale et gagne sa deuxième étoile au Guide Michelin en 2004.

Jamais rassasié, Yannick Alléno se fixe de nouveaux défis culinaires qui le hissent en 2007 dans le cercle des trois étoiles au Guide Michelin.

Sacré chef de l'année en 2008, il fonde la même année son groupe de restauration, Groupe Yannick Alléno, et prend les commandes de la restauration du palace Cheval Blanc à Courchevel, ... deux étoiles au Guide Michelin depuis 2010.

Le cinquantenaire exporte ensuite sa cuisine au Moyen-Orient via le Royal Monsour à Marrakech. Il s'envole ensuite direction Dubaï et le luxueux One&Only The Palm, fait le grand saut à Pékin pour prendre la tête du Shangri-La et s'installe en novembre 2011 dans la Taipei 101 à Taïwan.

De retour en France en 2012, il ouvre son premier bistrot, Le Terroir Parisien, dans le 5e arrondissement de Paris, et quitte dans la foulée le Meurice après dix ans de service afin de se consacrer pleinement à sa nouvelle activité.

Au vu du succès rencontré avec son bistrot parisien à l'ancienne, il en ouvre un second, en novembre 2013, dans l'enceinte du Palais Brongniart, dans le 2e arrondissement de Paris.

En 2015, après avoir ouvert son restaurant urbain Stay Paris à l'hôtel Sofitel Le Faubourg et pris les commandes des cuisines du Pavillon Ledoyen au carré des Champs-Élysées, où il obtient trois étoiles au Guide Michelin, il est élu cuisinier de l'année du Gault et Millau.

Récompenses :

1994 : 1re place du prix international Auguste Escoffier
1995 : 1re place du prix international Paul Louis Meissonnier
1998 : Champion de France de cuisine artistique
1999 : Vice-champion du monde de cuisine du Trophée Paul Bocuse
1999 : Maître cuisinier de France
2008 : Chef de l'année
2015 : Cuisinier de l'année du Gault et Millau

Ses dernières news

Toutes ses news
Les salaires des candidats de Top Chef dévoilés
Hélène Demarly
23 janvier 2018

Les salaires des candidats de Top Chef dévoilés

23 janvier 2018
article

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU