Yannick Jadot

  • En bref
  • news
  • vidéos
  • photos
  • Filmographie
  • Discographie
Yannick Jadot©Abaca, Christian Liewig

Yannick Jadot s'oriente dans le militantisme et la solidarité dès ses années universitaires. Alors qu'il étudie l'économie internationale, avec un intérêt déjà prononcé pour la situation des pays du Sud, le jeune homme est au premier rang des mouvements sociaux étudiants de son époque (notamment la lutte contre la loi Devaquet). Il se lance par la suite dans la coopération, au Burkina Faso d'abord, puis au Gabon, et enfin au Banglasdesh. Après quoi il rejoint en 1995 l'ONG Solagral, spécialisée sur les enjeux de l'alimentation et de l'environnement.

Inspiré par la campagne de Daniel Cohn-Bendit aux élections européennes, Yannick Jadot adhère au parti des Verts en 1999. Il recentre alors son intérêt sur l'Hexagone et appelle les organisations altermondialistes, dont notamment leur figure de proue José Bové, à soutenir Noël Mamère à la présidentielle de 2002. Cette année-là, alors que les Verts réalisent leur meilleur score au scrutin national, l'écologiste de 34 ans devient le directeur de campagnes de la filiale française de Greenpeace.

Après avoir porté plusieurs combats notables, comme la lutte contre l'exportation de l'épave amiantée du Clémenceau vers des chantiers de démantèlement en Inde, et s'être fait piraté son ordinateur par un EDF craintif des actions de l'ONG contre le nucléaire, Yannick Jadot quitte le navire en 2008 pour rejoindre Europe Écologie. À travers ce rassemblement en vue des élections européennes, l'homme de terrain se lance définitivement dans la politique en faisant campagne en tant que tête de ... liste de la circonscription Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Poitou-Charentes).

Au Parlement européen, où il est élu pour un premier mandat en 2009, suivi d'un deuxième en 2014, le jeune député écologiste devient vice-président de la commission du commerce international, suppléant de la commission Pêche et de la commission Énergie, industrie et recherche, ainsi que membre des délégations pour les relations avec les pays de l'Asie du Sud-Est et de l'assemblée parlementaire paritaire ACP-UE. Par ailleurs spécialiste des questions liées au changement climatique, il participe aux sommets de Copenhague (2009) et de Cancun (2010).

Après avoir plaidé pour une candidature de Nicolas Hulot pour représenter son parti, devenu Europe Écologie Les Verts (EELV), à la présidentielle de 2017, Yannick Jadot finit par se lancer lui-même dans la course en 2016. Celui qui souhaite se démarquer, à la fois de certains leaders et d'une image moraliste, martelant qu'il "existe une écologie aimable (...) qui n'est ni culpabilisante ni punitive (...) qui a la fois crée des emplois, redonne confiance dans la démocratie et (...) dans notre avenir", passe le premier tour de la primaire en tête. Évinçant ainsi, avec Michèle Rivasi, la favorite Cécile Duflot, Yannick Jadot commence (enfin) à faire parler de lui.

Le 7 novembre 2016, celui que les médias appellent "l'outsider" est élu au deuxième tour de la primaire d'EELV. Reste à voir s'il parviendra à acquérir suffisamment de notoriété pour porter le parti jusqu'à la victoire au prochain scrutin national...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.