Yasujiro Ozu

Yasujiro Ozu

Né à Tokyo, Yasujiro Ozu se passionne très tôt pour le cinéma, notamment les films hollywoodiens et européens. À 20 ans, il entre comme assistant-réalisateur au studio Schochiku Kinema. En 1927, il réalise son premier long-métrage, Le sabre de pénitence, sur un scénario de Kogo Noda, avec qui il collaborera tout au long de sa carrière. Dès les années 30, il fait partie des cinéastes les plus célèbres du Japon. Aussi à l'aise dans la comédie que dans le drame, il s'intéresse beaucoup à la vie familiale japonaise. En 1937, il est mobilisé comme soldat en Chine. Fait prisonnier à Singapour, il ne revient au Japon qu'en 1946. Il ... signe alors Le goût du rz au thé vert (1952) et Voyage à Tokyo (1953). Il se caractérise par des plans très bas, appelés "plans tatami", et très peu de mouvements de caméra. Il tourne, un peu à la manière de Bresson, un très grand nombre de prises et refuse le "théâtre filmé". Le cinéaste dirige régulièrement la même troupe d'acteurs (Chishu Ryu, Shn Saburi, Ineko Anima). On lui doit également Récit d'un propriétaire (1947), Printemps tardif (1949), Printemps précoce (1956), Fleurs d'équinoxe (1958) ou encore Fin d'automne (1960). En 1963, il réalise Le Goût du Saké, son dernier film. Il décède le 12 décembre 1963 d'un cancer.

PJ

Ses dernières news

Toutes ses news
Les femmes de la semaine du 21 au 27 novembre 2015
Hélène Demarly
27 novembre 2015

Les femmes de la semaine du 21 au 27 novembre 2015

27 novembre 2015
diaporama

Ses dernières vidéos

Toutes ses vidéos
Fleurs d'équinoxe - Bande annonce 1 - VF - (1958)
01:30

Fleurs d'équinoxe - Bande annonce 1 - VF - (1958)

Wataru Hirayama reçoit la visite de Masahiko ...
30 septembre 2019

Vos réactions doivent respecter nos CGU.